Baisse de taxe de 1,5 % à Beauharnois grâce aux investissements

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc
Publié le 2 décembre 2015

Le centre commercial du Groupe Harden en construction à Beauharnois près du carrefour de l'autoroute 30 et du chemin de la Beauce.

©TC Media - Michel Thibault

Les propriétaires de maisons vont bénéficier d’une baisse de 1,5 % de l’impôt foncier en 2016 à Beauharnois, tout comme les commerces et les industries, pour une deuxième année de suite.

Les taxes de services, eau, égout et ordures, demeureront de leur côté au même niveau qu’en 2015.

Cet allègement du fardeau fiscal est possible grâce aux nouvelles constructions sur le territoire de la municipalité, notamment le centre commercial du Groupe Harden, favorisées par les investissements majeurs de la Ville dans ses infrastructures, tel que le prévoit le «Cadre financier Beauharnois 20/20 », a exposé le maire Claude Haineault, lors de l’adoption, le 1er décembre, du budget de la municipalité pour la prochaine année.

Grâce aux revenus de taxes supplémentaires provenant de nouveaux commerces et industries, le plan de l’administration Haineault vise un compte de taxes de 1995 $ en 2020 pour une maison évaluée à 206 000 $ comparativement à 2221 $ en 2014.

«Notre objectif est de réduire l’impôt foncier de 1,5 % chaque année jusqu’en 2020», a rappelé le maire Haineault. Cette cible est nette. C’est-à-dire que dans l’éventualité où la valeur des propriétés bondiraient en moyenne de 15 % au prochain rôle d’évaluation, l’impôt foncier serait réduit d’autant, plus 1,5 %, a clarifié le maire.

La même logique s’appliquera au secteur non résidentiel. «Pour être de loin, la Ville qui charge le moins cher pour le développement commercial et industriel pour attirer des entreprises chez nous», a justifié le maire Haineault.

Développement

Beauharnois continue à investir dans ses infrastructures. Sur le budget de 45,2 M $ de 2016, un total de 25 M$ seront consacrés aux investissements et 20 M$ aux affaires courantes.

La Ville augmente ses effectifs. Elle crée 11 nouveaux postes en 2016.