Les citoyens de Beauharnois ont allégé leurs poubelles de 617 tonnes en 6 mois

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc
Publié le 26 avril 2016

©TC Media - Michel Thibault

La collecte effectuée depuis le mois d’octobre à Beauharnois avec un bac obligatoire qui limite la quantité d’ordures destinée au dépotoir porte ses fruits.

Durant les 6 mois concernés, les citoyens ont envoyé 617 tonnes de déchets de moins à l’enfouissement comparativement à la même période l’an passé, se réjouit la municipalité. Ce volume équivaut à 68 camions-bennes, souligne la Ville dans un communiqué.

En contrepartie, les Beauharlinois ont déposé 68 tonnes de matières de plus dans le bac à recyclage. L’achalandage à l’écocentre a aussi augmenté de 29 %, fait part la municipalité.

Si la tendance se maintient, la Ville économisera quelque 130 000 $ en frais d’enfouissement sur un horizon de 12 mois, apprécie le maire Claude Haineault.

«Je suis heureux de constater les résultats et de voir à quel point les citoyens s’impliquent, exprime-t-il dans le communiqué. Bien que l’effet soit favorable, nous devons poursuivre notre objectif.» Le premier magistrat précise qu’il «reste du chemin à faire pour atteindre les normes gouvernementales fixées».

Une des cibles est de réduire à zéro la masse de matières organiques expédiée à l’enfouissement. Pour l’atteindre, une usine de biométhanisation desservant les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon est en gestation. Beauharnois a adopté une nouvelle politique sur les déchets notamment pour améliorer son bilan environnemental mais aussi pour réaliser des économies en vue d’absorber sans augmentation de taxes les coûts de ce service de transformation des déchets verts en énergie.