Beauharnois et Châteauguay s’unissent pour développer quatre infrastructures sportives

Centre de soccer, piscines et base de plein air

Patricia Blackburn patricia.blackburn@tc.tc
Publié le 4 mai 2016

Nathalie Simon et Claude Haineault signant les documents pour la création d’une régie intermunicipale.

©TC Media –Patricia Blackburn

Les Villes de Châteauguay et de Beauharnois ont signé une entente stratégique, mercredi, en vue de travailler conjointement au développement de quatre infrastructures sportives et récréatives d’envergure dans la région.

Le projet prévoit un centre de soccer intérieur, deux complexes aquatiques, l’un intérieur et l’autre extérieur, et un centre récréatif quatre saisons.

Le coût s’élèverait à quelque 60 M$, selon les premières estimations. Montant qui devrait être amoindri par des subventions gouvernementales.

Les deux villes ont décidé d’aller de l’avant pour «rester compétitives». «On ne veut pas rater le bateau», explique Claude Haineault, maire de Beauharnois, qui croit que le développement économique passe aussi par le développement des infrastructures sportives «pour que les gens suivent les entreprises et viennent s’installer dans la région».

«Peu importe si d’autres villes souhaitent nous rejoindre, ce qu’on sait, c’est qu’on peut le faire à deux, et qu’on a la capacité de le financer. Nous voulons les plus beaux sites, au meilleur coût, le plus vite possible», a-t-il indiqué. 

Les trois sites visés.
Gracieuseté, Ville de Châteauguay

Trois sites prévus

Le terrain convoité pour accueillir le centre de soccer intérieur et le complexe aquatique intérieur se situe à Châteauguay, à proximité de l’école secondaire Louis-Philippe Paré.

Le site prévu pour le complexe aquatique extérieur se trouve près de l’aréna à Beauharnois, là où se trouve actuellement la piscine. Quant à la base de plein air, elle pourrait être installée  dans le secteur Maple Grove, à l’endroit où logeait jadis le golf Beauchâteau, sur un terrain qui appartient présentement au ministère des Transports.

Le déploiement du projet se réaliserait en deux phases. La première prévoit une ouverture du Centre de soccer intérieur en septembre 2017, et du complexe aquatique extérieur à l’été 2018.

Des consultations publiques seront organisées sur le sujet. «Nous venons de créer cette régie intermunicipale pour signifier notre volonté de travailler ensemble. Mais pas pour dépenser sans consulter les gens au préalable», a conclu le maire Haineault.