Beauharnois veut convertir une partie de la route 132 en piste cyclable

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc
Publié le 10 juin 2016

La route 132 offre deux voies dans chaque direction entre le centre-ville de Beauharnois et la centrale d’Hydro-Québec

©TC Media Archives

La Ville de Beauharnois demande au ministère des Transports de retrancher une voie dans chaque direction dans une section de la route 132 sur son territoire pour faire place à une piste cyclable.

La portion concernée se situe entre la route 236 et la limite de la rue Ellice. «Ça permettrait de raccorder la ville avec la piste cyclable qui commence à la Centrale de Beauharnois», a indiqué le maire Claude Haineault, à l’assemblée publique de juin de son conseil municipal. Avec l’ouverture de l’autoroute 30, l’achalandage est beaucoup moins important sur la route 132 et les 4 voies ne sont plus nécessaires, a-t-il fait valoir.

Beauharnois et Valleyfield reliées

Avec la baisse de trafic sur la route 132, une voie cyclable s’est déjà concrétisée ce printemps entre le centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield et le Musée québécois d’archéologie Pointe-du-Buisson à Beauharnois. Ce nouvel axe cyclable de 15 km a été inauguré le 1er juin.

À terme, le maire Haineault souhaite qu’il soit possible de pédaler en toute sécurité entre les deux villes. Pour ce faire, il faudra trouver une solution à la traversée du tunnel de Melocheville une fois que les travaux en cours seront complétés, a-t-il observé.