À venir en 2017

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc
Publié le 3 janvier 2017

Des élections ont lieu dans toutes les municipalités le 5 novembre 2017.

©Depositphotos

Que nous réserve l’année 2017 ? Sans boule de cristal ni talent particulier pour lire les feuilles de thé, on peut avancer quelques certitudes. En voici quelques-unes.

Les personnes désirant diriger leur ville auront l’occasion de proposer leurs services à leurs concitoyens cette année. Les élus en place terminent leur mandat de quatre ans. Des élections auront lieu le dimanche 5 novembre dans toutes les municipalités du Québec.

Répit au pont Honoré-Mercier

Pour la première fois en neuf ans, les usagers de la route n’auront pas à composer avec huit semaines de travaux au pont Honoré-Mercier l’été prochain. Le remplacement du tablier dans la section fédérale de la structure, qui perturbait la circulation durant la période de vacances depuis 2009, est maintenant complété. Il reste maintenant à régler le problème de la partie provinciale.

Le Canada fête 150 ans

La fête du Canada, qui est notamment célébrée à Châteauguay depuis plusieurs années, aura un cachet particulier en 2017. Ce sera le 150e anniversaire de la Confédération.

Pierre Moreau de retour

En congé forcé depuis le mois de février 2016 en raison d’une grave infection, le député de Châteauguay Pierre Moreau a recouvré la santé. Il doit reprendre le travail en janvier. Actuellement ministre délégué aux Finances, M. Moreau pourrait obtenir des responsabilités plus importantes dans les prochaines semaines. Auparavant, il a été ministre de l’Éducation, ministre de la Sécurité publique suppléant et ministre des Affaires municipales.

L’épave disparaîtra

Incrustée dans le lac Saint-Louis à Beauharnois depuis 2011, l’épave du Kathryn Spirit sera démantelée au printemps. À la suite de pressions multiples, le gouvernement fédéral a pris le dossier en main et assurera le financement de l’opération.

Centre de soccer et piscine

Un centre aquatique extérieur doit ouvrir à Beauharnois en juin ainsi qu’un centre de soccer intérieur à Châteauguay en septembre. Les deux infrastructures seront réalisées par la Régie intermunicipale sports et loisirs Beau-Château. Celle-ci a été mise sur pied par les villes de Châteauguay et Beauharnois pour concrétiser quatre projets. Une piscine intérieure et un centre de plein air figurent aussi dans les plans. Le coût de l’ensemble est estimé à 51 M $. Les municipalités se partagent la facture en fonction de la taille de leur population, soit 80 % pour Châteauguay et 20 % pour Beauharnois.

Un corps de police de plus

La police de Châteauguay va perdre une partie de son territoire dans les prochains mois. La Ville de Mercier a décidé de ne plus recourir à ses services. Elle a entrepris des démarches pour créer son propre corps de police. L’objectif est qu’il soit fonctionnel en juillet 2017. Beauharnois, Léry et Saint-Isidore continuent leur route avec Châteauguay.