Quand une famille d’écureuils s’invite dans votre grenier


Publié le 19 avril 2017

Les entretoits et autres recoins de la maison peuvent constituer des abris idéals pour les écureuils.

©Depositphotos

L’histoire revêt des allures comiques, mais a représenté une dépense d’un peu plus de 1 100$ pour Marcel Veillette, un résident de Saint-Constant qui s’est retrouvé il y a quelques années avec une famille d’écureuils dans son grenier.

«Un jour, on a entendu des bruits. On ne savait pas si ça venait de la couverture ou de l’entretoit. Mon épouse était à l’extérieur et a vu des morceaux de plastique tomber du toit. Elle a aperçu un écureuil dans la bouche d’aération», déclare M. Veillette.

Une de nos craintes était que les écureuils rongent les fils électriques et se promènent dans les murs.

Marcel Veillette

Malgré la pose d’une nouvelle grille de plastique, les écureuils ont réussi à entrer dans le grenier en la grugeant une fois de plus.

M. Veillette a fait appel à un exterminateur. Celui-ci a appliqué une solution pour neutraliser d’éventuelles contaminations en raison des excréments.

«Le produit servait aussi à prévenir la présence de tiques qui peuvent se retrouver sur les écureuils», ajoute le Constantin.  

Par la suite, l’exterminateur a installé une trappe dans l’emplacement de la bouche de ventilation du toit.

«La trappe était faite de manière à ce que les écureuils puissent sortir de l'entretoit, mais ne plus y rentrer», précise ce dernier.

Lorsque les rongeurs ont quitté les lieux, après une à deux semaines, une grille en métal a été installée.

«J’aime mieux avoir payé 1000$ [pour l’exterminateur] que d’avoir eu un court-circuit et un début d’incendie», mentionne-t-il.

À la suite de sa mésaventure, M. Veillette a procédé à la coupe de branches se trouvant à proximité de sa toiture en guise de précaution.

«On a fait le tour des différents accès potentiels pour être sûr que les écureuils ne rentrent plus dans la maison», souligne le Constantin.

 

La voiture aussi

Selon M. Veillette, un écureuil serait aussi à l’origine d’un problème mécanique avec sa voiture.

«J’étais en voyage de pêche et un voyant dans ma voiture m’a indiqué que la traction intégrale n’était plus opérationnelle. Au garage, on m’a dit que c’était de petits rongeurs qui avaient grugé certains fils. Je n’ai pas vu les écureuils les ronger, mais je les ai vus sortir de temps en temps en dessous de mon auto quand elle était stationnée», explique-t-il.

«Puisque l’incident est arrivé un mois après leur arrivée dans mon toit, je me suis dit que les écureuils s’étaient vengés sur ma voiture», lance avec humour ce dernier.   

 

À LIRE AUSSI :