Surplus de 1,7 M$ pour Châteauguay


Publié le 18 mai 2017

©(TC Media- Archives)

La Ville de Châteauguay termine l’année 2016 avec un surplus de 1,7 M$. 

La mairesse Nathalie Simon explique cet excédent par un «contrôle budgétaire serré, résultat de la prudence et de la rigueur». Plus concrètement, quelques éléments ont permis de faire des économies par rapport à ce qui avait été budgété par la Ville. D’abord,  la réduction des coûts relatifs aux avantages sociaux (cotisations de l’employeur au régime de retraite, régime d’assurances des retraités) et la bonne performance en manière de CSST ont permis une réduction de coût de l’ordre de 3 M$.

(Ville de Châteauguay)

Aussi, les droits de mutation ont permis d’engranger 1,1 M$ de plus que prévu, grâce notamment à la vente du Centre régional de Châteauguay, du centre commercial situé au 233-237, boulevard Saint-Jean-Baptiste, et de l’ancien Zellers. Les subventions obtenues de différents ministères ont aussi été plus élevées (+ 1,5 M$). Dans cette catégorie, la Ville a entre autres reçu un transfert de subventions pour sa performance en matière de déchets résiduels plus élevé que prévu (+1M$). La vente du terrain situé au 20, boulevard Maple a également augmenté les gains de la Ville de 740 000$.

Par ailleurs, certaines dépenses ont dépassé les prévisions. Entre autres, le coût d’enlèvement de la neige (+200 000$), celui du transport et de l’essence (+344 000$) et celui de la Sécurité publique (+1 M$).

Légère diminution de la dette

La dette de la Ville s’élevait à 130,7 M$ en date du 31 décembre 2016. Une diminution d’environ 1 M$ par rapport à 2015.  Cette dette se traduit toutefois en actifs pour la municipalité et les citoyens, rappelle la Ville, «que ce soit le centre multisport, la bibliothèque, le garage municipal, l’île Saint-Bernard, les usines de production de l’eau potable  et le réseau de rues, d’aqueducs, d’égouts et de parcs», énumère la mairesse.