Sections

Un projet anti bouteille jetable vaut un prix à l'École Sainte-Martine


Publié le 30 mai 2017

Maryse Gaudreault, vice-présidente de l'Assemblée nationale, Émilie Boulerice, élève de secondaire 2, Naomy Fabre-Amyot, élève de secondaire 3, Nathalie Martin, enseignante collaboratrice au Parlement de l'école, et le directeur des opérations électorales et adjoint au directeur général des élections, Jean-François Blanchet, lors de la remise des prix.

©Gracieuseté Marc-André Grenier, collections ANQ et DGEQ

L’activité «Sauver l’eau, c’est sauver notre peau !» a valu des honneurs à l’École Sainte-Martine.

Les membres du «Parlement» de l’établissement qui l’ont initié ont reçu l’un des six prix «Coup de cœur» remis, le 19 mai, à l’Assemblée nationale, dans le cadre du programme Vox populi : Ta démocratie à l'école!.

Celui-ci est une initiative du Directeur général des élections du Québec, de l'Assemblée nationale du Québec et de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant. «Il s'agit d'un programme qui donne l'occasion à des écoles primaires et secondaires de faire l'apprentissage de la démocratie. Concrètement, ce programme permet aux élèves de vivre un processus électoral, de mettre en pratique des valeurs démocratiques et de participer, au moyen de conseils d'élèves, aux décisions touchant la vie de leur école», indiquent dans un communiqué les trois organisations.

Le prix était assorti d’une bourse de 500 $.

C’est quoi «Sauver l’eau, c’est sauver notre peau !»

Le projet mis de l’avant par les élus en herbe de l’École Sainte-Martine vise à sensibiliser les jeunes et leurs parents «aux effets néfastes des bouteilles d’eau sur notre vie quotidienne et notre environnement», fait part Geneviève Rochon, porte-parole de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands. Afin de limiter l’usage de ces contenants jetables, une station de remplissage pour les bouteilles réutilisables sera installée dans l’école. Une gourde sera fournie à chaque élève pour s’y approvisionner. Une conférence sur l’eau ainsi que des affiches avec de l’information et des statistiques sur cette ressource figurent aussi dans le plan.

Le jour de l'assermentation du «Parlement» de l'école : Marc-Antoine Rodier, Justin Gallant, Étienne Cusson, Evan Chavez; deuxième rangée; Marie-Josée Meloche, directrice, Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine, Maxim Marleau, Jasmine Morneau, Khloé Allard, Rémi Lemay, Éloi Cormier, Carl-Olivier Thibault, Mathias Campeau, Suzanne Blouin; troisième rangée: Nathalie Martin, enseignante, Marc-Olivier Parent, Naomy Fabre-Amyot, Doréanne Cécyre, Sabrina Faubert, première ministre de l'école, Loïk Bigras, Jade Vanier, Kathryna-Caroline Renaud, Joël Dulude, enseignant, Martine Châtelain, invitée École Vertes Bruntland.

©Gracieuseté