Aide du public demandée pour stopper une vague de cambriolages

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc
Publié le 13 octobre 2016

Les citoyens sont invités à composer le 911 s'ils aperçoivent des individus louches dans leur voisinage.

©TC Media - Denis Germain

La police de Châteauguay demande l’aide du public pour contrer une vague de cambriolages à Beauharnois.

«Depuis quelques semaines, une recrudescence de vols par effraction a été constatée dans des résidences situées principalement dans la ville de Beauharnois. Les policiers travaillent activement afin de mettre un terme à cette série de vols», informe le service de police dans un communiqué.

Les malfaiteurs agissent le jour, alors que les occupants des maisons sont absents. Michael Best fait partie des victimes. «En arrivant chez moi, le 16 septembre, j’ai vu de la lumière allumée dans la maison. Je pensais que j’avais oublié de l’éteindre. Tout avait l’air normal mais quand je suis entré dans ma chambre, j’ai vu que tous les tiroirs étaient ouverts», a-t-il relaté. Les intrus se sont emparés d’un pot de monnaie, d’appareils électroniques et de bijoux. «Les bijoux étaient tous des cadeaux», a regretté M. Best. Il avait constaté sur Facebook qu’il n’était pas la seule victime. «Il y a eu plusieurs vols dans les maisons et aussi les autos. Tout le monde a peur. Quand est-ce que ça va s’arrêter ?», a-t-il exprimé au journal.

Sur Spotted Beauharnois, un internaute indique avoir été cambriolé le 11 octobre, rue Robillard. iPad, iPhone, iMac et bijoux ont été volés ainsi qu’une clé USB à laquelle la victime tient particulièrement. «Elle contient les travaux de mes 18 élèves de 3e année. SVP j’aimerais bien la récupérer», écrit la personne.

Contacter la police

La police invite les citoyens à composer le 911 s’ils observent des individus ou un véhicule suspect. «Des informations importantes comme la description des individus, la description des véhicules et le numéro de plaque d’immatriculation peuvent être transmises en toute confidentialité aux policiers», avise le service.

Les renseignements non urgents peuvent être communiqués au sergent-détective Jean-Pascal Guérette au 450 698-3867 ou via la ligne Info confidentielle 450 698-3229.