Kahnawake s’intéresse à l’industrie du cannabis


Publié le 19 mai 2017

La communauté mohawk s’intéresse au cannabis médical ainsi qu’à celui récréatif, qui devrait être légalisé au Canada en juillet 2018.

Avec la légalisation prochaine de la marijuana au Canada, le conseil de bande de Kahnawake songe à investir dans l’industrie de la production de cannabis.

Selon la chef de bande Gina Deer, la communauté mohawk s’intéresse au cannabis médical ainsi qu’à celui récréatif, qui devrait être légalisé au Canada en juillet 2018. «On regarde pour des partenariats d’affaires», fait-elle part. Elle précise qu’il ne s’agirait pas nécessairement de production faite sur le territoire de Kahnawake. «On pourrait investir dans des projets ailleurs», indique la chef de bande responsable du dossier.

Dans le prochain mois, le conseil de bande présentera une campagne éducative à sa communauté dans laquelle elle abordera les aspects légaux, médicaux, économiques et sociaux de la production de cannabis. Les élus effectueront par la suite un sondage pour connaître l’opinion de leur population sur cette idée.

Les élus se pencheront également sur leur propre loi au sujet de la marijuana sur le territoire de la réserve.

L’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador(APNQL), de son côté, s’inquiète de la légalisation du cannabis. En entrevue à La Presse Canadienne le 8 mai, le chef de l’APNQL, Ghislain Picard, a confié que ses membres craignent que les problèmes de surconsommation de drogues s’accentuent avec la légalisation.