Sections

Châteauguay ajoute une mesure de protection à l'île Saint-Bernard


Publié le 13 juillet 2017

L'Île Saint-Bernard

©TC Media Archives Michel Thibault

La Ville de Châteauguay a ajouté une mesure de protection pour maintenir le tertre de l'île Saint-Bernard dans son état actuel.

Le conseil dirigé par la mairesse Nathalie Simon a autorisé, à son assemblée publique du 10 juillet, la signature d'un acte notarié établissant une servitude de conservation pour l'endroit.

« Nous confirmons ainsi notre volonté, et celle des Soeurs Grises avant nous, de protéger ce site pour les générations à venir. L'île Saint-Bernard est le berceau de notre histoire. L'achat du tertre par la Ville a permis aux citoyens de se l’approprier et de développer un véritable sentiment de fierté et d'appartenance », fait valoir dans un communiqué la mairesse Nathalie Simon.

Après avoir acheté le tertre des religieuses en 2011, la Ville l'a inscrit à titre de bien patrimonial et changé le zonage.

Les Soeurs Grises ont été propriétaires de l'île Saint-Bernard pendant près de 250 ans avant de la céder à la municipalité. Avant elles, des autochtones l'ont occupée comme en témoignent les nombreux artefacts trouvés sur place par les archéologues.

 

10 attraits de l'île mentionnés par  Mémoire du Québec


Les marais couvrent une superficie de 173 des 213 hectares de l'île.
Abrite une des plus importantes héronnières du corridor fluvial en face de la municipalité de Châteauguay.
Son ancien moulin à vent est l'un des derniers du Québec
Une ancienne laiterie transformée en Bistro La Traite.
Le Pavillon de l'île abrite un petit théâtre de400 places
Le Manoir d'Youville : résidence de religieuses construite dans les années 1960.
Site du cimetière des soeurs grises de Montréal dont la plus ancienne sépulture date de 1896

Verger planté il y a 250 ans par mère d'Youville
Aubépine ergot-de-coq
Chêne bicolore