Sections

Kahnawake s’oppose au projet de corridor économique de l’autoroute 30


Publié le 11 août 2017

Le projet de loi 85 cible plusieurs secteurs le long de l'autoroute 30 pour créer un corridor de développement économique.

©(Photo - capture d'écran)

Le conseil de bande de Kahnawake s’oppose au projet de loi 85 qui vise la création d’un corridor économique aux abords de l’autoroute 30. Une lettre à ce sujet a été envoyée le 10 août au premier ministre du Québec Philippe Couillard.

Le grand chef de Kahnawake Joseph Tokwiro Norton.
Photo TC Media-Denis Germain

Selon le grand chef Joseph Tokwiro Norton, certaines terres visées par le projet de corridor économique sont situées dans le territoire de l’ancienne seigneurie du Sault-Saint-Louis, revendiquée par les Mohawks. Dans sa lettre, M. Norton affirme que le conseil de bande n’a pas été mis au courant que des consultations particulières sur le projet de loi 85 ont lieu à Québec les 15 et 16 août. «C’est très offensant que, malgré les échanges continus entre nos deux gouvernements, on ne nous a pas informés de cette avancée importante dans le processus législatif d’un projet qui concerne des terres qu’on revendique», écrit-il.

En vertu d’un jugement de la Cour suprême dans l’affaire des Haidas, le gouvernement du Québec a l’obligation de consulter les communautés autochtones lorsque des projets touchent des territoires qu’elles revendiquent.

C’est d’ailleurs pour cette raison que Kahnawake et Québec s’étaient entendus en 2008 pour le transfert de terres inutilisées par le gouvernement lors de la construction de l’autoroute 30 puisque le tracé de la voie rapide passe dans le territoire de l’ancienne seigneurie du Sault-Saint-Louis.

Le projet de loi 85 touche ces terres, mais également d’autres parcelles revendiquées par Kahnawake.

«Si le gouvernement du Québec adopte la loi 85 telle qu’elle est présentée, cela aura des conséquences immédiates et irréparables sur les droits et intérêts des Mohawks de Kahnawake», exprime le grand chef au premier ministre.

Villes et Kahnawake à Québec

Le conseil de bande ira à Québec le 15 août pour participer aux consultations particulières du projet de loi 85. Les MRC de Roussillon et de Beauharnois-Salaberry et la Ville de Beauharnois feront aussi partie des nombreux intervenants à cette consultation parlementaire.

Le projet de loi 85 vise la création d’un guichet gouvernemental unique qui facilitera l’implantation d’entreprises du secteur de la logistique aux abords de l’autoroute 30 et dans les pôles logistiques de Contrecoeur et des Cèdres.

À lire aussi: