Sections

Les cofondateurs de Vigilance Mercier se lancent en politique


Publié le 9 août 2017

Gilles Veilleux et Hughes Ménard.

©Photo TC Media-Valérie Lessard

Les cofondateurs du groupe citoyen Vigilance Mercier, Gilles P. Veilleux et Hughes Ménard, tentent leur chance en politique municipale. Ils se présenteront dans l’équipe de l’aspirant maire Daniel Prince au scrutin de novembre.  

Les deux hommes ont créé le comité Vigilance Mercier en 2016. Ils déploraient certaines décisions du conseil de ville et «le manque de transparence de l’administration» notamment dans le dossier de la police de Mercier. À l’époque de la mise sur pied de leur comité, ils affirmaient ne pas avoir de visée politique avec Vigilance Mercier. Sur la page Facebook du groupe suivi par 378 personnes, il a été annoncé que messieurs Veilleux et Ménard démissionnent de leur rôle de porte-parole.

Gilles P. Veilleux est avocat et travaille à l’aide juridique à Châteauguay. Il tente sa chance une deuxième fois dans le quartier 4. Lors des élections de 2013, il avait terminé au troisième rang. C’est le conseiller Philippe Drolet qui occupe ce siège. Ce dernier veut se faire réélire avec l’équipe de la mairesse sortante Lise Michaud.

De son côté, Hughes Ménard est gestionnaire de formation. Il a notamment été directeur de la succursale de la Société des alcools (SAQ) de Mercier de 2012 à 2015. Il souhaite être élu dans le quartier 3, actuellement représenté par la conseillère indépendante Anick Sauvé. Elle ne se représentera pas en novembre.

 À lire aussi :