Valleyfield et Beauharnois reliées par voie cyclable

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc
Publié le 1 juin 2016

La conseillère municipale de Beauharnois, Linda Toulouse, et son vis-à-vis de Salaberry-de-Valleyfield, François Labossière, se sont rejoints à vélo dans le secteur Saint-Timothée pour officialiser la mise en service du nouveau tronçon cyclable.

©TC Média Pierre Langevin

La baisse du trafic observée sur la route 132 depuis la mise en service de l'autoroute 30 permet de relier par voie cyclable et de façon sécuritaire Salaberry-de-Valleyfield et Beauharnois.

Ainsi, une portion de 15 km, dans l'accotement asphalté de la 132, fait le lien entre le centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield et le Parc régional des Iles de Saint-Timothée, pour ensuite aller joindre le Musée d'archéologie Pointe-du-Buisson.

«C'est la 30 qui a permis de réaliser ce projet», a rappelé le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Denis Lapointe,  signifiant par le fait même la baisse du trafic routier sur la 132, entre les deux villes voisines.

Son vis-à-vis de Beauharnois, Claude Haineault, se réjouit également de ce nouvel axe cyclable, en précisant que le centre-ville de Beauharnois sera relié à son tour seulement lorsque les travaux du tunnel de Melocheville seront complétés.

Réseau bonifié de 22 km

Cette portion cyclable vient s'ajouter aux nouveaux aménagements réalisés ces dernières semaines par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, au coût de plus de 1 M$. C'est le cas dans le secteur Bellerive, à partir de la rue Meloche, pour aller rejoindre le rond-point Victoria-Hébert, via les rues Danis, Saint-Philippe, Notre-Dame, Loy (derrière le pôle commercial Langlois), et Fabre.

De plus, les travaux amorcés le long de la baie Saint-François, boulevard du Havre, incluent également une portion cyclable reliée à la Route verte. Le réseau cyclable campivallensien compte dorénavant 70 km de piste, une augmentation de 38 %, dont 32 km font partie de la Route verte.

Partage de la route

Il va sans dire que le tracé de ces nouveaux tronçons ne passe pas inaperçu auprès des usagers du réseau routier municipal. Sur la rue Fabre, entre autres, devant l'édifice de la Cour municipale, la portion cyclable bi-directionnelle est localisée entre le trottoir et les espaces de stationnement automobile.

L'ingénieur municipal Martin Brossoit convient qu'il y aura un exercice de sensibilisation à mener, tant auprès des cyclistes que des automobilistes pour un meilleur partage de la route.

Une campagne est d'ailleurs en préparation, en collaboration avec la Sûreté du Québec, la SAAQ et Vélo Québec, afin de rappeler à tous les citoyens les règles de sécurité à respecter, à la lumière de ces nouveautés apportées au réseau cyclable de la ville.

Sur la rue Fabre, le nouveau tracé bi-directionnel localisé entre le trottoir et les espaces de stationnement automobile apparaît plutôt inhabituel.

©TC Média Pierre Langevin