Le diocèse de Valleyfield, 125 ans plus tard


Publié le 31 mars 2017

Le premier évêque du diocèse de Valleyfield, Mgr Joseph-Médard Émard, a été un grand bâtisseur, raconte le vicaire général André Lafleur. Il a été nommé archevêque d’Ottawa par la suite.

©TC Média Mario Pitre

Il y aura 125 ans le 5 avril, le pape Léon XIII autorisait officiellement, dans un bref apostolique, la création du diocèse de Valleyfield, dont les pouvoirs ont contribué au développement de tout le sud-ouest québécois.

«…par le présent document et de notre propre autorité, nous détachons de l’archidiocèse de Montréal le territoire comprenant les circonscriptions civiles des comtés de Beauharnois, Châteauguay, Huntingdon, Soulanges et Vaudreuil, et le constituons en un diocèse dont le siège est à Valleyfield et nous lui donnons le nom de diocèse de Valleyfield.»

Le bref apostolique officialisant la création du diocèse de Valleyfield est toujours conservé dans les archives de l’Archevêché.
TC Média Mario Pitre

Cet extrait est issu du bref apostolique du 5 avril 1892, dont l’original est toujours conservé dans les archives de l’Archevêché. Document qui confirmait également la nomination de Mgr Joseph-Médard Émard à titre de premier évêque du diocèse.

Ce souvenir demeure bien loin des préoccupations contemporaines, mais comme nous l’explique le vicaire général André Lafleur, il reflète ce qu’était la société rurale dans laquelle évoluait nos ancêtres; des communautés dont la vie s’organisait simplement autour du noyau paroissial et du labeur quotidien permettant de nourrir ses familles.  

«À 36 ans seulement, Mgr Émard possédait la ferveur et la vision de l’Église à bâtir au sein de son nouveau diocèse», raconte André Lafleur. Que ce soit en établissant de nombreuses paroisses, à commencer par la paroisse «Saint-Médard» de Coteau-Station, c’est lui qui a travaillé à l’implantation du Séminaire de Valleyfield et de nombreuses congrégations religieuses : Sœurs de la Providence, du Bon Conseil, des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie et des Clarisses, seule congrégation encore active dans le diocèse.

Son ordination, le 9 juin, avait eu lieu en présence de nombreux éminents ecclésiastiques arrivés par train à la gare de Bellerive.

C’est autour de ces communautés que la société régionale a été en mesure, avec les moyens de l’époque, de pourvoir durant des décennies aux besoins en santé, en éducation, assistance sociale et bien sûr, aux activités religieuses.

La création du diocèse et la nomination d’un premier évêque allait aussi confirmer l’église Sainte-Cécile au statut de cathédrale et contribuer au rayonnement de Salaberry-de-Valleyfield.

Sept autres évêques succèderont à Mgr Émard jusqu’à l’ordination de l’actuel évêque, Mgr Noël Simard, en 2012. Entre-temps, le diocèse a vécu de nombreuses transformations au gré des changements sociaux et politiques, pour finalement passer de 65 paroisses à seulement 24 au tournant des années 2010.

C’est là le thème retenu pour les célébrations entourant le 125e anniversaire du diocèse de Valleyfield. Ceux-ci seront véhiculés d’une part lors des trois soupers-bénéfices prévus à l’Ile Perrot le 5 avril, à Châteauguay le 24 mai, puis au sous-sol de la basilique-cathédrale de Valleyfield le 7 juin.

Le lancement officiel des célébrations se déroulera le mardi 11 avril à l’occasion de la Messe chrismale célébrée à compter de 19 h 30 à la basilique-cathédrale, en présence du nonce apostolique, Mgr Luigi Bonnazi.

Par ailleurs, chaque région pastorale et paroisse du diocèse organisera ses propres activités locales du 125e durant la prochaine année.

 

Les évêques du diocèse de Valleyfield

-Mgr Joseph-Médard Émard (1892-1922)

-Mgr Raymond-Marie Rouleau (1923-1926)

-Mgr Joseph-Alfred Langlois (1926-1966)

-Mgr Percival Caza (1966-1969)

-Mgr Guy Bélanger (1969-1975)

-Mgr Robert Lebel (1976-2000)

-Mgr Luc Cyr (2001-2011)

-Mgr Noël Simard (2012 – aujourd’hui)