Coup de cœur pour une sculpture du Christ

Coup de cœur pour une sculpture du Christ

Josée Grégoire et Érick Ouellet paraissent petits à côté de la sculpture de Jésus-Christ en bois de chêne.

Crédit photo : Le Soleil de Châteauguay – Valérie Gagnon

INSOLITE. Un antiquaire situé à Beauharnois, Érick Ouellette, a fait l’acquisition d’une géante sculpture du Christ, récemment. Elle serait née des mains du défunt sculpteur québécois renommé Médard Bourgault.

«C’est un ami qui a récupéré ça à Saint-Jean-Port-Joli. Il nous a contactés pour voir si ça nous intéressait et; oui», raconte Érick Ouellette de la boutique La Chaise rouge à Beauharnois.

Lui et sa conjointe Josée Grégoire, deux passionnés d’antiquités, sont présentement en processus pour trouver un évaluateur agréé afin de savoir la valeur réelle de la création. La sculpture aurait été commandée par l’Église de Saint-Joseph de la municipalité de Saint-Joseph-de-Sorel, en 1954 ou 1955, selon les informations de M. Ouellette.

«C’est un coup de cœur et c’est clair que ça a du potentiel», mentionne ce dernier à propos du Jésus fait en bois de chêne. Malgré la taille de cette pièce unique, ils ont réussi à rassembler les morceaux pour l’installer dans la boutique.

Une sculpture d’intérêt

Des Américains ou Européens seront probablement intéressés par le spécimen, croit-il. «On a déjà vendu un crucifix au Vatican, alors, il n’y a pas de limite pour nous», commente Érick Ouellet. Son ami André Naud était à son magasin lors de la visite du journal <@Ri>Le Soleil de Châteauguay<@$p>. Cet homme est allé à l’école de sculpture dans les années 1970, fondée par les frères Bourgault, où Médard s’était impliqué. M. Naud, collectionneur, était de passage à Beauharnois en visite chez ces brocanteurs. «Les sculptures de Médard Bourgault sont très recherchées», indique-t-il.

Le prix de l’acquisition n’a pas été divulgué.

À propos du sculpteur Médard Bourgault

Médard Bourgault est un sculpteur québécois né à Saint-Jean-Port-Joli, le 8 juin 1897. En 1927, il décide de se consacrer à la sculpture. Quatre ans plus tard, il fonde un atelier collectif avec ses deux frères André et Jean-Julien, ainsi que sa sœur Yvonne. En 1940, une école de sculpture subventionnée par l’État s’implante dans cet atelier. Médard Bourgault est le créateur d’un ensemble de cinquante statues pour l’église Saint-Viateur d’Outremont de la Ville de Montréal ainsi que l’auteur de la chaire et du chemin de croix de l’église de Saint-Jean-Baptiste à Saint-Jean-Port-Joli. Il a réalisé de nombreuses œuvres destinées à des lieux de culte québécois et pour des églises des États-Unis. Il est décédé le 21 septembre 1967.

(Source:Répertoire du patrimoine du Québec – ministère de la Culture et des Communications)

La sculpture en chiffre

1954

La sculpture a été achevée en 1954.

2,5 mètres

Cette œuvre d’art est d’une grandeur de 2,5 mètres.

136 kg

Cette pièce rare en bois de chêne pèse environ 136 kilogrammes.