Kahnawake menace d’expulser la réalisatrice de la série Mohawk Girls


Publié le 6 avril 2017

Tracey Deer de Kahnawake.

©Gracieuseté

SOCIÉTÉ. À cause du mariage de la réalisatrice Tracey Deer avec un homme non autochtone, l’automne dernier, le conseil mohawk veut appliquer la loi édictant les droits de résidence à son endroit.

Selon les informations de Radio-Canada, les lettres envoyées par le conseil au couple mixte précisent que d’autres actions seront menées contre lui le 1er mai s’il ne quitte pas la réserve. Le couple est propriétaire d’une maison ailleurs que sur ce territoire; il est prêt à y déménager.

Adopté depuis 1981, la loi sur les droits de résidence interdit aux couples mixtes de vivre à Kahnawake. En tout, 20 familles ont récemment reçu un tel avis d’expulsion.

Diffusée depuis 2014, Mohawk Girls est une comédie dramatique. La quatrième saison peut être visionnée sur la chaîne APTN. Cette série dépeint la réalité de la vie de quatre femmes dans la réserve avec humour.

La réalisatrice souhaite s’opposer à la loi, mais elle ne veut pas impliquer sa famille et ses futurs enfants dans les luttes identitaires qu’elle et ses proches ont dû affronter durant la crise d’Oka, en 1990.

Une scène de la série.

©Gracieuseté - Mathieu Couture