Deux incendies majeurs à Beauharnois

Deux incendies majeurs à Beauharnois

Le feu fait rage dans un immeuble à Maple Grove.

Crédit photo : Alain Gaudreau

Deux feux majeurs ont éclaté dans l’espace de quelques heures à Beauharnois, mobilisant les pompiers de cette municipalité et de plusieurs autres par un froid sibérien.

Le premier incendie s’est déclaré vers 23h30 mercredi dans l’entre-toit du centre de coulée de Rio Tinto Alcan, au 40, boulevard de l’Industrie. « Les pompiers ont dû prendre les précautions nécessaires avec les cuves sur place en raison des risques potentiels d’explosion entre l’eau et l’aluminium en fusion. Ainsi, ils ont d’abord utilisé les extincteurs de poudre avant de pouvoir avoir recours à l’eau », explique Pamela Nantel, porte-parole de la Ville, dans un communiqué.

Au moment où les pompiers ont obtenu le feu vert pour utiliser l’eau, vers 1h45, jeudi, un autre incendie s’est déclaré dans un immeuble de six logements dans le secteur Maple Grove.

Plus de 70 pompiers en provenance de 10 services de sécurité incendie ont pu maîtriser le feu chez Rio Tinto Alcan, soit Beauharnois, Châteauguay, Saint-Urbain-premier, Kahnawake, Saint-Stanislas-de-Kostka, Saint-Louis-de-Gonzague, Vaudreuil-Dorion, Les Cèdres, Saint-Constant et Mercier, détaille Mme Nantel. « Quatre employés ont été évacués et sont hors de danger », précise le communiqué.

Concernant l’immeuble à logements, les six familles qui y logeaient ont été prises en charge par la Croix-Rouge. Ce matin, une centaine de pompiers de 10 services de sécurité incendie sont monopolisés pour combattre les flammes : Beauharnois, Léry, Châteauguay, Candiac, Saint-Constant, Saint-Philippe, Salaberry-de-Valleyfield, Napierville, Saint-Édouard et, Saint-Étienne-de-Beauharnois, pour sa part, en attente à la caserne.

Froid extrême

« La température glaciale complique les interventions et les appareils respiratoires sont difficiles à manipuler en raison du gel », précise Mme Nantel. Ce matin il fait – 26, selon Environnement Canada. La température ressentie est de -38 avec le vent.

La Ville de Beauharnois demande, à titre préventif, à ses citoyens de diminuer leur consommation d’eau.

À propos de l’usine Rio Tinto Alcan à Beauharnois

« L’usine comptant une trentaine d’employés utilise du métal froid pour la refonte et la fabrication de petits lingots de fonderie d’aluminium, explique Pamela Nantel. Ces lingots sont livrés en paquet à ses clients, ainsi qu’aux autres usines du groupe Rio Tinto Alcan. L’industrie automobile, principalement le constructeur japonais Honda, s’avère le client majeur de l’usine Rio Tinto Alcan de Beauharnois. Rio Tinto Alcan est l’une des cinq divisions de Rio Tinto, un important groupe minier international. »

À lire aussi : Le six logements est une perte totale

 

Incendie chez Rio Tinto Alcan (Photo Alain Gaudreau)