Une prière pour un proche tourne à la tragédie

Feu causé par une bougie

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc
Publié le 15 décembre 2015

Une bougie allumée pour prier pour un proche mal en point a causé un incendie dans un logement de la rue Saint-Charles à Beauharnois mardi en début d’après-midi.

«On s’est réunies pour prier avec la petite pour son oncle à l’hôpital et ça nous apporte un feu. C’est un Noël de m… », a déploré Chantal Bédard, la mine triste, emmitouflée dans une couverture rouge au milieu de la rue Saint-Charles encombrée de véhicules d’urgence vers midi et demi.

«On avait placé une chandelle au pied du lit et on l’a accrochée. Elle a mis le feu. On a essayé de l’éteindre mais on n’a pas été capables», a expliqué sa sœur Nathalie.

En tentant d’étouffer les flammes, une troisième soeur présente dans le logement s’est brûlée à un pied. Les trois et la fille adolescente de l’une d’elle ont pu sortir de l’appartement à temps.

À la rue et sans assurances

Deux sœurs qui étaient locataires de l’immeuble se retrouvent sans toit et elles ont tout perdu. «Leur logement au sous-sol a été complètement détruit. Les dames n’étaient pas assurées. Nous avons fait venir la Croix-Rouge», a indiqué Jean-Maurice Marleau, directeur du service de la sécurité incendie de Beauharnois.

Une trentaine de pompiers de Beauharnois et de villes voisines ont maîtrisé l’élément destructeur en environ une heure. «Le feu a été contenu au niveau du sous-sol. Il ne s’est pas propagé aux autres étages. Les gars ont fait du beau travail», a apprécié M. Marleau.

Les personnes qui voudraient aider peuvent contacter Nathalie Bédard à nbedard59@hotmail.com.