Le feu jette quatre personnes à la rue à Beauharnois

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc
Publié le 24 mars 2016

La maison située au 5, chemin de la Pointe-Burgoyne est une perte totale.

©Gracieuseté Service de sécurité incendie de Beauharnois

Un incendie a complètement détruit une maison du secteur est de Beauharnois. Ses quatre occupants s’en tirent sains et saufs mais ils se retrouvent à la rue.

L’alerte pour un feu de cheminée au 5, chemin de la Pointe-Burgoyne a été donnée vers 20h40 mardi soir. «À ce moment-là, nous avions 25 pompiers en formation en RCR. Nous nous sommes rendus sur les lieux avec le camion échelle et pompe», a informé Jean-Maurice Marleau, directeur du Service de sécurité incendie de Beauharnois.

De la cheminée, le feu s’est propagé à la structure du bâtiment, une maison unifamiliale avec un logement aménagé à l’étage.

Pas d’aqueduc

La résidence se trouvait au bout de la route non desservie par l’aqueduc, près du lac Saint-Louis. Les villes de Léry, Salaberry-de-Valleyfield, Sainte-Martine et Saint-Étienne-de-Beauharnois ont dépêché en renfort un camion-citerne chacune et deux pompiers pour assurer l’approvisionnement en eau.

Électricité coupée

Considérant l’ampleur du brasier, les pompiers ont demandé d’interrompre l’alimentation électrique du secteur. «C’est dangereux d’intervenir à l’intérieur d’un bâtiment s’il y a de l’électricité», a souligné M. Marleau.

L’arrêt de courant a déclenché l’alarme incendie de l’école primaire Saint-Eugène située dans le voisinage. «Les pompiers de Châteauguay sont intervenus à cet endroit», a fait part le directeur du service de sécurité incendie de Beauharnois. Il n’y avait pas de feu à l’école.

Le vent réanime le feu

Quelque 35 pompiers ont combattu l’élément destructeur jusqu’au lendemain matin. Ils ont quitté les lieux vers 5h mercredi mais ont ensuite dû retourner sur place. Le feu a repris autour de 6h30. Vraisemblablement à cause du vent qui s’est levé et a soufflé sur des tisons qui devaient rester, a indiqué Jean-Maurice Marleau. Les pompiers ont terminé leur travail vers midi mercredi.

Croix-rouge

La maison est une perte totale. Les gens qui habitaient à l’étage ont obtenu le soutien de la Croix-Rouge. «Ils ont tout perdu», a mentionné M. Marleau.

À lire aussi : Gros feu de cheminée à Maple Grove