Sections

La bédéiste trans Sophie Labelle a reçu des milliers de menaces de mort


Publié le 19 mai 2017

Sophie Labelle

©TC Media - Archives - Valérie Lessard

Bédéiste transgenre originaire de Léry, Sophie Labelle a dû quitter son logement cette semaine et annuler le lancement de sa bande dessinée à Halifax en raison de milliers de menaces de mort.

L’artiste de la bande dessinée Assignée Garçon B a raconté sur sa page Facebook avoir été piraté. Des pages Facebook destinées à son art ont été fermées pendant plusieurs heures. «Après avoir reçu plusieurs milliers de menaces de mort durant les derniers jours, mon adresse a été publiée sur plusieurs forums durant la nuit, écrivait celle qui vit maintenant à Montréal. Je suis présentement en sécurité et mon colocataire et moi aurons déménagé d'ici la fin de la semaine.»

Sophie Labelle devait participer au lancement de son livre Dating tips for trans and queer weirdos le 17 mai à Halifax. L’événement a été annulé par mesure de sécurité.

Sur sa page Facebook, la bédéiste a confirmé qu’elle continuera de produire sa bande dessinée qui met en scène une fillette transgenre.

«Je désire que les gens voient à quel point il est encore dangereux, aujourd'hui, d'être trans sur internet et de parler de transitude dans un cadre positif et porteur d'espoir», commente-t-elle.

Les messages haineux ont été envoyés lors de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.