Sections

Des voisins d'amateurs de feux en plein air appellent les pompiers trop vite


Publié le 10 août 2017

Les feux en plein air sont réglementés.

©Depositphotos

Les voisins de citoyens amateurs de feux en plein air alertent parfois les pompiers trop rapidement.

«Certains appellent le service d’incendie de la minute qu’ils voient un peu de fumée. On leur demande d’être un peu plus patients», fait part Jean-Maurice Marleau, directeur du Service de sécurité incendie de Beauharnois.

Les gens ont le droit de faire un feu de bois dans un foyer conforme à la règlementation et il est possible que de la fumée s’en échappe dans les premiers instants, souligne-t-il.

Le directeur rappelle aux utilisateurs de foyers extérieurs de brûler «du bon bois sec».

9 consignes

Ne jamais brûler

- Du bois peint ou traité chimiquement

- Des déchets domestiques ou du carton

- Du bois flotté, du contre-plaqué, des panneaux de particules ou du bois qui contient de la colle

- Du bois mouillé, pourri, infecté ou moisi

- Des feuilles ou des branches fraîchement coupées

- Du gazon fraîchement coupé

 À éviter          

- Utiliser le foyer les jours où le taux de pollution atmosphérique est élevé

- Entretenir la combustion lorsque la fumée n’a pas une tendance à monter vers le ciel mais plutôt à rester au niveau du sol

- Faire un feu en présence de forts vents

(Source : Service de protection incendie de Châteauguay)