Molson a choisi son futur site

Molson a choisi son futur site

Crédit photo : Archives Le Courrier du Sud

(Texte de Philippe Lanoix-Meunier) L’entreprise Molson déménagera prochainement son usine à Longueuil. Le géant canadien de la bière a annoncé mardi matin avoir procédé à une offre d’achat pour un terrain actuellement vacant situé entre l’aéroport de Saint-Hubert et les locaux de l’Agence spatiale canadienne, dont la Ville de Longueuil est l’actuelle propriétaire.

En juillet, Molson avait fait part de son intention de construire une nouvelle brasserie dans la grande région de Montréal plutôt que de moderniser ses installations actuelles, basées depuis 1786 sur la rue Notre-Dame, à Montréal.

Les villes de Varennes, Salaberry-de-Valleyfield et Beauharnois, sur la Rive-Sud avaient notamment affiché leurs intentions d’accueillir les installations du brasseur canadien, évaluées à près de 500 M$.

Le choix de Longueuil s’explique notamment par la superficie du terrain disponible, la proximité des autoroutes 20 et 30 ainsi que celle avec l’aéroport de Saint-Hubert. Un règlement accordant des allègements fiscaux sur cinq ans pour développer la zone aéroportuaire constitue également un élément en faveur de la municipalité.

La superficie du nouveau complexe est évaluée entre trois et quatre millions de pieds carrés. Les travaux devraient débuter au printemps 2018 et la nouvelle usine devrait amorcer ses activités d’ici 2022.

Importantes retombées économiques

 Ce déménagement générera des retombées économiques importantes pour Longueuil et toute la région.

«Nous sommes très fiers que Molson Coors ait choisi Longueuil pour ce vaste projet de modernisation de ses installations, s’est réjouie la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent. Ce geste important vient récompenser des années d’efforts à développer notre ville et particulièrement la zone aéroportuaire afin d’en faire un pôle stratégique de développement industriel. Cette décision d’investissement démontre hors de tout doute que Longueuil est un partenaire de premier choix pour une entreprise aussi prestigieuse que Molson Coors et témoigne du dynamisme économique de notre ville.»

Le conseil municipal de Longueuil devrait approuver la transaction lors de sa réunion du 5 décembre.

«Il y a encore quelques étapes à franchir avant une éventuelle pelletée de terre en 2018. Nous sommes par ailleurs extrêmement heureux qu’un fleuron comme Molson Coors ait choisi de demeurer dans la grande région métropolitaine pour cette nouvelle et grande étape de son histoire bicentenaire», a conclu Mme Parent.

Plus ancienne brasserie toujours en activité au pays, Molson compte plus d’un millier d’employés dans son usine de Montréal et dans son centre de distribution de l’est de l’île.