Olivier Primeau réagit à l’histoire de la fausse millionnaire

Olivier Primeau réagit à l’histoire de la fausse millionnaire

Olivier Primeau

Crédit photo : Le Soleil de Châteauguay - Archives

Olivier Primeau a réagi à l’histoire de la jeune femme qui se vantait sur toutes les tribunes et dans un livre d’être devenue millionnaire dans la vingtaine alors qu’elle carburait à crédit, révélée par la chroniqueuse Nathalie Petrowski dans La Presse du 24 janvier.

Le propriétaire du Beachclub originiaire de Sainte-Martine a partagé l’article sur son compte Facebook avec ce commentaire : «L’exemple parfait du mirage de l’entrepreneur millionnaire. 😑 J’ai fait plusieurs conférences et la première chose que je dis aux personnes qui prennent le temps de venir m’écouter c’est : « Je ne veux pas péter votre bulle, mais si vous pensez devenir millionnaire en étant propriétaire de votre entreprise, vous allez devoir être très patient et travailler 100h par semaine ». Quand j’entends le monde me dire « Oli tu dois tellement être riche avec le Beachclub », il y a une énorme différence entre un succès populaire et un succès financier. Je le répète 50x par jour à qui veut bien l’entendre, être un entrepreneur est extrêmement difficile et qu’il n’y a aucun secret et aucun miracle… tu dois travailler 7/7. Je ne me plains pas du tout et je réussis très bien, mais ne pensez pas qu’un(e) entrepreneur est obligatoirement millionnaire.»

Piqué au vif

Le post sponsorisé a suscité plus de 100 commentaires en quelques heures. Dont un qui a piqué le jeune entrepreneur au vif. Un internaute a écrit : «C’est facile suivre la parade quand c’est ton père qui a acheté le Beachclub. C’est sûr que tu travailles fort par la suite mais t’es pas partie de rien comme la plupart voilà la différence lol».

Olivier Primeau lui a servi une longue réplique enflammée : «Tu n’as aucune idée c’est quoi gérer une entreprise, que ça soit ton père ou la banque qui t’avance l’argent, tu n’as aucune idée c’est quoi faire 75000$ de chèques de payes toutes les semaines à 500 personnes, tu n’as aucune idée c’est quoi avoir à payer 55000$ de loyer par mois et 25000$ d’électricité, tu n’as aucune idée c’est quoi te réveiller le matin et avoir 15 de tes employés qui viennent te dire qu’ils rentrent pas parce une de leur collègue s’est suicidée la veille et que toi tu dois faire abstraction de tout ça parce que le client frustré le matin à rien à chier de ce qui se passe dans ton entreprise, tu n’as aucune idée c’est quoi ne pas savoir si tu vas être capable de payer ton hypothèque à la fin du mois parce que tu as mal calculé la rentabilité de la première année, tu n’as aucune idée c’est quoi devoir renvoyer un employé qui te vole en qui tu faisais confiance depuis 15 ans, tu n’as aucune idée c’est quoi avoir un père qui a réussi comme le mien et qui te pousse à être le meilleur jour après jour… Moi j’ai parfaitement idée c’est quoi et que mon père soit là avant moi ou pas j’ai travaillé sûrement plus à mon âge que tu vas travailler dans tes 10 prochaines vies… avant de juger informe-toi. Et oui notre famille on a très bien réussi parce qu’on travaille en équipe et qu’on travaille tout le temps et pas en hater comme le monde comme toi Beachdayeveryday.»

Olivier Primeau a fait ses premiers pas en affaires dans le domaine de l’alimentation avec son frère Julien et leur père Dominique Primeau, propriétaire durant plusieurs années du marché IGA à Sainte-Martine. En famille, les Primeau ont fait croître ce magasin et en ont exploité plusieurs autres, dont un IGA à Saint-Rémi et une crèmerie à Beauharnois, en plus de leurs investissements dans l’immobilier. Ils ont acquis le Beachclub en janvier 2015.

 

  • Lorraine Beaudoin Coallier

    Je comprends très bien,je n’envie pas ta vie, mais je t’admire pour ton courage et te souhaite une belle réussite. Bonne chance