Après Éduc’alcool, Éduc’dollars


Publié le 31 janvier 2017

L’application TagVille est très amusante, croyez-moi!

©Capture d’écran

Il est clair que tout le monde doit mettre la main à la pâte pour apprendre à gérer son argent dans le but de ne pas être endetté dans notre société de consommation qui propage le slogan suivant : « Achetez maintenant et payez en 48 versements!»

Je crois à ça puisque si nous regardons les statistiques, les ménages québécois moyens sont endettés de plus de 18 000$ (excluant l’hypothèque), une dette qui pourrait être évitée si nous nous conditionnons à posséder qu’un seul gadget. Je suis tombée sur cette donnée par hasard en regardant mon fil d’actualité. Bien entendu, j’ai sursauté de ma chaise pour ne pas dire tomber en bas de mon fauteuil. Ce n’est pas normal avoir une dette à la consommation aussi élevée!

TagVille est parfaitement adaptée à aujourd’hui

Heureusement, la Fondation Paul Gérin-Lajoie a pris les choses en main en créant une application très bien conçue; TagVille, qui peut être téléchargée sur App Store ou Google Play. C’est un jeu éducatif très interactif. En gros, le but est de racheter les instruments perdus des musiciens du groupe Élektro que toute la population de la ville attend avec impatience. Pour ce faire, vous devez gérer une allocation et les dépenses reliées à la vie courante. L’objectif est d’amasser suffisamment de sous pour payer les guitares et claviers des musiciens. Très dynamique! Parfois des questions sont présentées en quizz pour faire comprendre certaines notions économiques et financières. Ce jeu s’adresse aux jeunes âgés de 9 à 14 ans. Je le recommande fortement à tous les parents qui voudraient enseigner la valeur de l’argent à leurs enfants. Moi-même, une économe née, je me suis rendue compte que je pourrais mieux gérer mon portefeuille. Cette conception est une véritable perle rare et c’est 100% Québécois. Prêt? À vos téléchargements. Gérez votre cash!