Québec débloque 20 M$ pour terminer le branchement aux égouts et aqueduc à Léry

Québec débloque 20 M$ pour terminer le branchement aux égouts et aqueduc à Léry

Pierre Moreau, député de Châteauguay et Walter Letham, maire sortant de Léry, ont collaborer dans le dossier de la phase II.

Crédit photo : Le Soleil de Châteauguay - Valérie Gagnon

MUNICIPAL. Léry pourra bénéficier d’une aide financière de 20,3 M$ du gouvernement du Québec pour la phase II des égouts et aqueduc pour le reste de la municipalité qui représente 510 habitations.

L’annonce du député de Châteauguay Pierre Moreau à l’hôtel de ville de Léry, le vendredi 27 octobre, a été bienvenue par les élus sortants et les citoyens. Cet octroi allégera les frais que la municipalité devait payer pour réaliser ces travaux. La phase II est estimée à 32 M$, selon Dale Stewart, directeur général de Léry.

« Je suis très conscient qu’on est dans une campagne électorale, mais l’objectif de cette annonce dépasse largement la question d’une campagne électorale municipale. […] Aujourd’hui, on est à la première journée possible après l’adoption du décret pour faire l’annonce et on ne doit lire rien d’autre que ça dans cette annonce », soutient Pierre Moreau. Il s’agit d’une question de santé publique, selon lui.

Walter Letham, maire sortant, se réjouit de cette nouvelle, malgré que les démarches ont pris plus de temps que prévu. «On a eu des jours très mouvementés avec le gouvernement. […] On est venu à bout d’y arriver», illustre M. Letham.

L’administration de la Ville de Léry avait déposé son projet pour bénéficier du Fonds fédéral pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU), mais le projet n’avait pas été retenu.

« Une partie vient du provincial, Léry ne se qualifiait pas pour le fédéral et ce qu’on a fait, nous avons ajouté un effort additionnel directement du Conseil du Trésor pour avoir une aide financière qui permet de rencontrer la difficulté et réduire la charge fiscale des contribuables», soutient M. Moreau.

Dans le secteur de la phase II, 91 maisons de la Presqu’île Asselin sont branchées à un système d’aqueduc privé qui est devenu la responsabilité de la Ville au début des années 2000. Ces demeures devront se raccorder aux infrastructures bientôt construites.

La phase I

En 2012, l’achèvement de la phase I a permis de raccorder 460 immeubles aux systèmes d’égouts et d’aqueduc. Actuellement, près de 490 maisons y sont branchées dans cette portion de la localité. Ces importantes réfections avaient engendré des coûts de 21 M$, mais des subventions du gouvernement à plus de 12 M$ avaient réduit la facture.

Problème de santé publique

Une étude environnementale effectuée en 2015 par Groupe Hémisphères a démontré que 93 puits artésiens sur le territoire de la phase II sont contaminés par la bactérie E. Coli. Le ruissellement des champs d’épuration des fosses septiques est la principale cause de cette contamination.