Sections

4 questions à frère et soeur unis par le vélo


Publié le 14 juillet 2017

David et Maude Brazeau

©TC Media Michel Thibault

Frère et sœur, David et Maude Brazeau, de Beauharnois, ont quatre ans de différence et une passion en commun : les courses cyclistes.

David, 16 ans, évolue avec l’équipe Stingray/Trek par Ultime Vélo dans la catégorie junior. Il est entraîné par le Châteauguois olympien et ancien champion canadien Martin Gilbert. Maude, 12 ans, roule avec l’Xpress Québecor de Montréal dans le groupe pee wee. Ils ont répondu aux questions du Soleil de Châteauguay

1 - Q Comment avez-vous commencé à faire des courses cyclistes ?

R Nous avons commencé à faire du vélo parce que nos parents (François Brazeau et Mylène Simard) en faisaient avant même que nous soyons nés. Nous avons commencé ce sport car ils le pratiquaient et nous avons tout de suite eu la piqûre. On aimait ce sport qui se distingue tellement des autres et nos parents nous ont inscrits dans un club de course dans le but d’aller encore plus vite et tout a alors commencé.

2 - Q Comment vous êtes-vous démarqués ces derniers mois ?

R Maude s’est davantage démarquée cette année. David est entré chez les grands et il compétitionne dans les plus grandes courses du Québec.

Maude :

·         2e au critérium Challenge Lacasse de Beauharnois.

·         1re au critérium Challenge Lacasse de Boucherville.

·         2e au contre-la-montre Challenge Lacasse de Granby.

·         2e au critérium Challenge Lacasse de Laprairie.

·         2e au critérium Challenge Lacasse de Laval.

·         2e au contre-la-montre Challenge Lacasse de Laval.

·         2e au critérium ZVP OPTO-Réseau Challenge Lacasse.

·         2e au critérium Challenge Lacasse de Trois-Rivières.

·         2e au critérium Coupe Québec de Laval.

·         3e au critérium Coupe Québec d’Alma.

Maude a porté le maillot rose de meneuse au Challenge Lacasse.

  David :

·         7e au Grand Prix de Contrecœur.

·         7e Junior au critérium de Beauharnois avec les seniors.

·         12e au critérium de Boucherville.

·         11e junior à la course sur route de la sélection des Jeux du Canada. 26e au total avec les plus vieux.

·         15e au critérium du Grand-Prix de Charlevoix. 22e au cumulatif après 4 étapes mouvementées.

·         Aller au championnat canadiens sur route, mais j’ai eu une crevaison au 50e kilomètre.

Il faudra remonter à l’année dernière, à sa saison cadet, pour les podiums de David : 6e au général des Mardis Lachine avec 3 podiums, deux 4es positions à la Coupe Québec avec une 10e position au général, un podium et une victoire au Challenge Lacasse, etc.

3 - Q   Quels sont vos défis, objectifs à venir ?

R Maude : À chaque course, elle vise le podium. Elle aimerait finir dans le top 3 au cumulatif des championnats québécois, gagner un jour le Challenge Lacasse et finir dans le top 3 au cumulatif des 15 courses de la Coupe Québec. Car l’année prochaine sera plus difficile, elle sera première année minime.

David : Chacune de mes prochaines courses sera un défi. Je suis rendu à un niveau beaucoup plus élevé qu’avant. Pour la fin d’année, je veux contribuer le plus possible au succès de mon équipe. Je travaille pour les championnats québécois qui arrivent en août et certains grands prix. Volonté pour des tops 5. Pour l’année prochaine, comme chaque coureur québécois, j’aimerais faire l’équipe du Québec. Revenir avec un top 10 des championnats canadiens. Ramener chez moi un maillot d’une série de courses.

4 - Q Qu’est-ce que ça représente de partager cette activité entre frère et sœur ?

C’est vraiment ‘’cool’’. On partage la même passion depuis tant d’années. On se comprend parfaitement l’un l’autre quand on parle de vélo, par exemple, je sais la difficulté qu’elle éprouve dans cette côte, car je l’ai moi-même montée. J’aide Maude à s’entraîner et je lui donne des conseils avant ses courses, on voit la stratégie ensemble avant chaque course. On s’entraîne seuls dans notre petite ville et c’est quelque chose après d’aller performer sur la scène provinciale et de voir les résultats. Un petit travail d’équipe. Voir ma sœur sur le podium et rapporter la médaille chez nous, c’est quelque chose. Ça nous rapproche davantage.

David et Maude Brazeau

©TC Media Michel Thibault