5 navires toujours en attente de passer les écluses de Beauharnois

5 navires toujours en attente de passer les écluses de Beauharnois

Si des navires comme celui-ci, photographié à la hauteur de Rivière-Beaudette, ont pu quitter la Voie maritime du Saint-Laurent, 5 autres sont toujours en attente dans les eaux américaines en raison d'un bateau englacé à l'écluse de Snell (N.Y.).

Crédit photo : Photo Pierre Langevin

(Texte de Denis Bourbonnais) Rien ne va plus en cette fin de saison dans le domaine du transport maritime alors que 5 navires de marchandises sont toujours en attente de passage en amont des écluses de Saint-Lambert.

Une dizaine de bateaux, dont les 4 qui étaient campés à la hauteur des municipalités Les Coteaux et Rivière-Beaudette, ont pu quitter la Voie maritime du Saint-Laurent le 2 janvier, nouvelle date butoir fixée en raison du froid sibérien des dernières semaines.

Toutefois, un cargo, le  «Federal Biscay» est resté emprisonné dans les glaces d’une écluse américaine à Snell (N.Y), près de Malone, laissant derrière 4 autres navires ancrés dans le corridor maritime de la «St. Lawrence Seaway Development Corporation». Les opérations de déglaçage se poursuivaient en fin d’après-midi, mercredi, pour déloger le poids lourds marin de sa position précaire.

Les autorités maritimes américaines prévoyaient sortir le navire de reculons en début de soirée et permettre la reprise de la navigation maritime avec l’aide de brise-glace. Une période d’au moins 48 heures sera ensuite nécessaire pour faire passer les 5 derniers navires, de sorte que la Voie maritime du Saint-Laurent devra poursuivre ses activités de navigation jusqu’au 5 au 6 janvier.

Le gestionnaire des opérations à la Voie maritime, Jack Meloche, a confirmé au «Journal Saint-François» qu’il s’agit de la fermeture la plus tardive dans l’histoire de l’organisation. Un navire avait déjà été pris dans les glaces aux écluses de Welland (Ontario) en 2005 mais les activités avaient cessé dans les échéanciers prévus.

Au cours des prochains jours, des brise-glace de la Garde côtière canadienne seront en service pour escorter les 5 navires restants vers les écluses de Beauharnois et subséquemment, de Saint-Lambert. «Les plus petits navires vont passer en premier et le « Federal Biscay », plus large, va suivre dans le chenal derrière les brise-glace», a expliqué M. Meloche.

L’épaisseur de la glace dans la Voie maritime du Saint-Laurent serait actuellement de 12 à 14 pouces.