Un pas pour convertir le site aux ballots de papier en parc à Beauharnois

Un pas pour convertir le site aux ballots de papier en parc à Beauharnois

Entre la route 132 et le lac Saint-Louis

Crédit photo : Michel Thibault

Un pas a été franchi en vue de faire disparaître les ballots de papier et autres éléments jurant dans le décor entre la route 132 et le lac Saint-Louis à Beauharnois.

L’entreprise les Industries René St-Pierre, propriétaire du site, est ouverte à déménager sur un terrain que lui offrirait la Ville, a annoncé le maire Claude Haineault à la toute dernière assemblée du conseil qu’il a présidée, le 3 octobre. «On a rencontré St-Pierre le 27 septembre. Ils sont prêts à étudier le dossier. On veut relocaliser l’entreprise pour aménager un parc avec une promenade et une descente de bateau. Ça serait la place», a fait part le premier magistrat.

Plusieurs étapes restent encore à franchir avant que le projet se concrétise puisque le site est contaminé. L’entreprise Elkem Métal, qui l’occupait antérieurement, est interpellée ainsi que le ministère des Transports et Hydro-Québec.

Le conseil a chargé la directrice générale de la Ville, Julie Fortin, de poursuivre les négociations avec ces entités et les Industries St-Pierre. Elle a également le mandat d’évaluer les coûts du projet et de faire l’analyse des subventions disponibles. Ce, en vue du dépôt, en 2018, d’un avant-projet au nouveau conseil qui sera élu le 5 novembre.