15 chefs d’accusation pour l’homme arrêté à Saint-Urbain-Premier

Par Valérie Gagnon
15 chefs d’accusation pour l’homme arrêté à Saint-Urbain-Premier
La Sûreté du Québec (Photo : Valérie Lessard)

L’identité de l’individu qui a été arrêté à son domicile à Saint-Urbain-Premier le mardi 3 mars est connue.

L’homme de 26 ans se nomme Benjamin Laplante. Il a comparu au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield le mercredi 4 mars. Il devra répondre à 15 chefs d’accusations principalement en lien avec de la production de cannabis, possession d’armes et des menaces, indique le procureur de la couronne Patrick Cardinal. L’accusé a plaidé non-coupable, mais le procureur s’est objecté à sa remise en liberté. Benjamin Laplante était toujours détenu jeudi matin. Il devait recomparaître devant la cour durant la journée.

À lire aussi:

Perquisition à Saint-Urbain-Premier

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de