Relais pour la vie : 225 000 $ amassés et espoir partagé

Relais pour la vie : 225 000 $ amassés et espoir partagé

Stéphanie Prud'homme son conjoint Rémy Leduc et leur fille Raphaëlle.

Les Relais pour la vie tenus à Beauharnois et Châteauguay les 8 et 9 juin ont permis d’amasser quelque 225 000 $ pour la Société canadienne du cancer.

La récolte a été de 130 700 $ du côté de Beauharnois et 95 000 $ à Châteauguay.

L’activité a réuni des gens sensibles à la cause, personnes atteintes et survivants du cancer, qui ont marché ensemble pendant douze heures,

comme Johanne Pouliot, membre du comité organisateur du Relais pour la vie à Beauharnois depuis 16 ans. C’est-à-dire les tout débuts. Sa motivation ? Comme plusieurs participants, ses proches atteints par la maladie. Au plus près de son cœur : sa fille. «Dans ma famille, et tout ça en dedans de 4 ans, mes parents ont perdu leur bataille contre le cancer MAIS ma fille est une survivante et croyez-moi elle mord dans la vie», partage Johanne Pouliot dans un courriel. Sa fille, Stéphanie Prud’homme, a maintenant 33 ans, et une fille. «La belle Raphaëlle», écrit sa grand-maman.

Ce que le Relais pour la vie représente pour elle ? «Ouf!!! C’est une levée de fonds pour la Société Canadienne du Cancer, pour continuer à faire avancer la recherche, donner un meilleur soutien aux gens et aux aidants naturels, faire de la prévention. Plus d’une personne m’a dit: si ce n’était pas de la Société canadienne du Cancer je ne serais pas ici en train de te parler, croyez-moi, ces mots sont tatoués dans mon cœur, confie Johanne Pouliot, mais c’est avant tout une marche de nuit pour donner de l’espoir et de la solidarité aux personnes qui sont touchées par cette maladie.»

Johanne Pouliot et sa fille Stéphanie.

«Le mot espoir est présent toute la nuit au relais de Beauharnois, en voici la preuve…», écrit Johanne Pouliot dans un courriel avec cette image en pièce jointe.

Poster un Commentaire

avatar