4 parcs porteurs de messages

4 parcs porteurs de messages

Sonia Laurin, Line Desrochers et Marie-Ange Brassard devant l’œuvre de Louise Page, deuxième à partir de la droite, au parc Léveillé à Sainte-Martine le lundi 10 septembre.

Crédit photo : André Desrochers

Les artistes Louise Page, de Sainte-Martine, Sonia Laurin, de Mercier, Line Desrochers, de Beauharnois, et Marie-Ange Brassard, de Saint-Isidore, doteront quatre parcs publics de la région d’une œuvre porteuse de messages en septembre.

Les femmes, derrière le projet À la rencontre des voisines, cherchent ainsi à éveiller, éduquer et faire réfléchir les passants via des œuvres permanentes, en trois dimensions. «On est tous les messagers de quelque chose. On veut dire quelque chose. Nos œuvres parlent», dit Sonia Laurin, membre du projet À la rencontre des voisines.

Inaugurée le lundi 10 septembre au parc Léveillé à Sainte-Martine, l’œuvre de Louise Page se veut les Messagers des berges. «C’est une sculpture avec des oiseaux en bois qui reflète la démarche de Louise qui travaille avec des matériaux récupérés», explique Mme Laurin. L’artiste s’est inspirée de la faune en bordure de la rivière Châteauguay ainsi que d’objets recueillis sur les rives du cours d’eau, peut-on lire sur le site Internet À la rencontre des voisines.

La création de Sonia Laurin, Messagers du rêve, sera présentée au grand public le samedi 15 septembre au parc Loiselle à Mercier. «C’est un lieu pour se déposer, rêver. Les infrastructures au début du parc y étaient, elles attendaient mon œuvre», lance en riant Sonia Laurin.

Les Messagers du temps, une œuvre de Line Desrochers, et La boîte à souhaits Messagère des mots, une idée de Marie-Ange Brassard, seront toutes deux dévoilées le dimanche 30 septembre respectivement à Pointe-du-Buisson, musée québécois d’archéologique à Beauharnois et au parc au coin des rues Boyer et Saint-Régis à Saint-Isidore. L’œuvre de Mme Desrochers, qui se distingue avec d’immenses chaises, marque le passage du temps, explique Sonia Laurin. Son nom le dit : l’œuvre de Mme Brassard comporte une boîte à souhaits qui deviendra un outil interactif. «Les gens pourront y déposer leurs souhaits, des vœux, des pensées. On pourra en prendre aussi. C’est très poétique», soulève Mme Laurin.

Les œuvres sont complémentaires les unes des autres. Alors que chacune met en lumière le créneau exploité par l’artiste, ses composantes renferment le talent des trois autres femmes. Mme Laurin parle d’«œuvres bijoux». Le grand public pourra découvrir les quatre œuvres à l’occasion d’un circuit en autobus le dimanche 30 septembre.

Expositions

À la rencontre des voisines, c’est aussi une exposition dans les bibliothèques municipales de Sainte-Martine, jusqu’au mardi 25 septembre, de Mercier, jusqu’au lundi 1er octobre et de Beauharnois, à compter du lundi 1er octobre. Le projet artistique donnera également lieu à une médiation culturelle le samedi 15 septembre au parc Loiselle à Mercier. Le cinéaste André Desrochers travaille également à un documentaire sur le projet des quatre femmes artistes. Le documentaire devrait être présenté dans la région au printemps 2019, conclut Mme Laurin.

À la rencontre des voisines: le circuit en autobus du dimanche 30 septembre

13 h : rassemblement à Pointe-du-Buisson, musée québécois d’archéologique à Beauharnois : dévoilement de l’oeuvre de Line Desrochers

13 h 30 : départ pour Mercier

14 h : arrivée au parc Loiselle à Mercier: oeuvre de Sonia Laurin

14 h 25 : départ pour Saint-Isidore

14 h 45 : arrivée à Saint-Isidore : inauguration oeuvre Marie-Ange Brassard

15 h 15 : départ pour Sainte-Martine

15 h 30 : arrivée au parc Léveillé à Sainte-Martine : oeuvre de Louise Page

16 h : retour à Pointe-du-Buisson, musée québécois d’archéologique à Beauharnois

Réservation obligatoire auprès de la Ville de Beauharnois au 450 429-3546, poste 242.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar