5 conseillers quittent le parti du maire Pierre-Paul Routhier

5 conseillers quittent le parti du maire Pierre-Paul Routhier
Eric Corbeil, district 3 - De Robutel, Mike Gendron, district 6 - de Lang, Eric Allard, district 7 - de Le Moyne, Lucie Laberge, district 4 - de Bumbray et Barry Doyle, district 1 - de La Noue (Photo : Gracieuseté)

Cinq conseillers municipaux ont annoncé lundi matin qu’ils quittaient le parti du maire Pierre-Paul Routhier, Vision Châteauguay.

À lire aussi : Le maire réagit

Dans un communiqué commun, Lucie Laberge (district 4), Barry Doyle (district 1), Eric Corbeil (district 3), Mike Gendron (district 6) et Eric Allard (district 7)  précisent qu’ils se dissocient du chef du parti et qu’ils se rallient ensemble. Ils précisent que chacun a informé le maire par lettre.

Les conseillers indiquent que  « le bris du lien de confiance et le type de leadership pratiqué par la maire ne correspondent pas aux valeurs qu’ils préconisent ».

« Bousculés »

Porte-parole du groupe, le conseiller Éric Corbeil a précisé en entrevue au Soleil de Châteauguay ce que lui et ses collègues reprochent au maire. « On est bousculés pour prendre un tas de décisions. Ça va de la place publique, à la signalétique en passant par le camp de jour. C’est vraiment général. Ça ne change pas », a-t-il soutenu.

« Quand il y a un projet sur la table, il faut prendre une décision en quelques minutes. On peut avoir 15 minutes pour s’exprimer. À huit, c’est très peu. Les dossiers sont garrochés », a dit M. Corbeil.

Projets remis en question

Des projets qui étaient en route pourrait être affectés, a confirmé Éric Corbeil. Précisant qu’il s’agissait d’une position personnelle, il a fait part qu’il voulait rediscuter du projet de signalétique pour lequel un règlement d’emprunt de 2,5 M $ a été adopté.

Nouveau parti ?

Est-ce que les cinq vont fonder un nouveau parti politique municipal ? « Ce n’est pas décidé », a répondu à cette question le conseiller Corbeil.

Les cinq  confirment dans leur communiqué qu’ils continueront de siéger au conseil municipal de la Ville de Châteauguay « de façon transparente et intègre pour le bien des citoyens de leur quartier respectif et des citoyens de l’ensemble de la ville ».

Les conseillers soutiennent que les relations avec les trois autres conseillers municipaux sont  » très bonnes » et que les discussions entre eux sont « très constructives et positives pour la Ville ».

Élu sous la bannière de Vision Châteauguay, le conseiller Marcel Deschamps a été le premier à s’en dissocier, en juillet 2019. 

« Je n’ai pas été élu pour mettre de côté la qualité de vie des citoyens et je pense que M. Routhier est loin des citoyens », avait-il justifié à l’époque.

 

Partager cet article

7
Laisser un commentaire

avatar
7 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Daniel larosejudy grainSylvie GaudreauVinet MurielValeriu Oprea Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Valeriu Oprea
Guest
Valeriu Oprea

Les elections s’aprochent…messieurs exvisionaires….je ne crois pas que vous pouvez reparer le mal que vous avait fait aux chateaugois en special le budget impopulaire 2020 que vous avez adopte.
Bonne chance

trackback

[…] décision de cinq conseillers municipaux de Châteauguay de quitter son parti politique n’a pas le même impact que s’il s’agissait du provincial ou du fédéral, laisse […]

Vinet Muriel
Guest
Vinet Muriel

Fière de vous M.Corbeil, on reconnaît un humaniste soucieux des besoins des citoyens de son district.

Sylvie Gaudreau
Guest
Sylvie Gaudreau

Tellement prévisible ! Comme le maire ne sera pas réélu ils protègent leurs arrières ! Ça leur a quand même drôlement pris 3 ans avant de déclencher cette sortie ! … à un an de nouvelles élections !! et plusieurs mauvaises décisions prises à la majorité !! Voici de quoi réfléchir sur les vraies intentions de ces gens !

trackback

[…] décision de cinq conseillers municipaux de Châteauguay de quitter son parti politique n’a pas le même impact que s’il s’agissait du provincial ou du fédéral, laisse entendre […]

judy grain
Guest
judy grain

what next a total let down of the council no one to make decisions a city run by no one

Daniel larose
Guest
Daniel larose

On était mieux avec Nathalie simon