50e de H. S. Billings : une grande tradition sportive

50e de H. S. Billings : une grande tradition sportive
Corey Crawford (Photo : Archives)

(Texte de Dan Rosenburg) L’école H. S. Billings a produit plus que sa part d’athlètes d’excellence en 50 ans d’existence. Pas moins de sept étoiles de la Ligue nationale de hockey y ont étudié.

Gardien des Black Hawks de Chicago propriétaire de deux bagues de la Coupe Stanley, Corey Crawford est sans contredit le plus accompli et le plus connu du groupe. Également sur la liste, Bobby Dollas, qui a joué pour neuf équipes professionnelles; Glen Currie, des Capitals de Washington et des Kings de Los Angeles; Bobby Simpson, des Flames d’Atlanta, et Alex Bolduc, des Canucks de Vancouver. Le gardien Gordie Laxton a joué pour les Penguins de Pittsburg alors que Ron Carter a évolué avec les Oilers d’Edmonton et brillé dans l’Association mondiale de hockey. Randy Burchell a été dans cette ligue un cerbère très respecté avec les Racers d’Indianapolis.

Le gardien de but de Châteauguay lors de sa visite avec la Coupe Stanley en 2015.

La «chambre du hockey» fraîchement rénovée valait le détour lors des récentes portes ouvertes à l’école pour son 50e anniversaire. La pièce a été décorée et aménagée par Scott Colosimo, coach des équipes juvénile et bantam des Blazers, et membre des anciens hockeyeurs. Des photos d’action des joueurs sur les murs rappelaient des souvenirs aux visiteurs accueillis par M. Colosimo et Raul Castro, entraîneur adjoint. Fils de M. Castro, Trent jouait pour les bantams cette année et son neveu Anthony pour la formation juvénile.

«Cette pièce montre le genre de dévouement des anciens à l’école Billings. Les anciens ont amassé récemment 12 000 $ pour les équipes de hockey», souligne M. Colosimo. Il parle de l’ancien président Ronnie Burton comme son mentor, tout comme d’un autre ancien président, Blair Bertolini, dont le fils Brandon est un défenseur des Blazers.

Ancien hockeyeur, Mike Davies, dont le fils Jeremy a été repêché par les Devils du New Jersey, a salué le comité de l’école qui a «effectué un travail incroyable de rénovation de la chambre de hockey».

M. Bertolini observe que les Blazers ont mis du temps à s’adapter à la suite de la fermeture de l’aréna Guy-Scott voisin de l’école Billings. Les joueurs devaient désormais se rendre au Centre multisport à quelques kilomètres. «C’est un peu de nous qui est parti quand l’aréna Guy Scott a fermé. Sans parler des coûts de transport au nouvel aréna», a-t-il évoqué. Néanmoins, l’école s’est adaptée.

L’équipe juvénile des Blazers a terminé en première place la saison dernière et gagné le championnat. Les bantams ont encaissé une défaite de 2 à 0 en finale contre Loyola, qui avait marqué 10 buts par match en moyenne en saison régulière. Les nouveaux présidents des anciens sont Leigh Sawyer, au hockey, et Anthony Glavac, au basket.

Outre les hockeyeurs, les olympiens Rowan Donaldson, en boxe, Robbie Braknis, en natation, et Alwyn Morris, médaillé d’or en kayak, figurent parmi les athlètes de haut niveau diplômés de Billings. Le marathonien Keiston Hertrel et l’étoile de basket Kasheem Thomas également.

En plus du domaine sportif, l’école Billings compte une impressionnante liste d’anciens comprenant la juge Cynthia Petersen, les reporters Caroline VanVlaardingen et Tracy McKee; feu John Saunders chef d’antenne à ABC- TV sports, Bilal Butt, disc jockey à CHOM, Robin Flynn, de CJAD, l’homme d’affaires Fred Green et Gordon Greene, cadre de la ligne aérienne Air Transat.

(Traduction Michel Thibault)

English version

Partie de crosse en 2007. (Photo Andrew Clark)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de