Opinion

Du vin orange pour les Fêtes, pourquoi pas?

vendredi le 26 novembre 2021
Modifié à 14 h 30 min le 26 novembre 2021
Par Serge Leduc

La popularité du vin orange se maintient. Il y a plus de 201 références lorsque l’on fait une recherche « vin orange » sur le site de la SAQ. Les observateurs remarqueront que sous le nom de chacun de ces vins, il est inscrit « vin blanc ». La mention « vin orange » apparait sous l’item particularité. C’est aussi sous cet item qu’il est indiqué produit bio, vin nature ou autres particularités.

La variation de prix est plutôt importante soit de 16,60$ pour une bouteille de Via vinera Bulgarian Heritage Dimyat de Bulgarie et jusqu’à 102,50$ pour le vin orange de Thierry Germain du Domaine des roches neuves, de l’appellation Saumur, dans la vallée de la Loire, en France. Je n’ai pas eu le plaisir de les déguster cependant.

La méthode d’élaboration d’un vin orange est un peu similaire à celle d’un vin rosé. La grande différence est que pour les rosés, on utilise des raisins rouges tandis que pour les vins orange, on utilise généralement des raisins ayant une peau d’un rouge très pâle. On laisse macérer le raisin entier avec le mout (jus du raisin avant d’être fermenté et devenir du vin) pour en extraire une certaine couleur. Ainsi, selon la/les variétés de raisins utilisés, on obtient une couleur orangée de différente intensité.

Je vous propose d’abord un vin du vignoble Château de cartes situé à Dunham en Estrie, propriété de Stéphane Lamarre et Anik Desjardins. Lors de l’achat, cette terre était consacrée à la culture de la pomme. Mais l’objectif était de planter de la vigne pour y produire du vin et du cidre avec les pommes. Les vignes ont été plantées en 2007 et le premier vin a été produit en 2011. Aujourd’hui, on y produit environ 50 000 bouteilles réparties en 14 vins et 3 cidres. Je vous propose aujourd’hui son nouveau vin orange. Ce fût une belle découverte!

Chateau de cartes – vin orange (14559260)

Le vin porte la mention IGP Vin du Québec. Cela indique que 100% des raisins proviennent de notre Belle Province et dans ce cas-ci, entièrement du vignoble. Élaboré avec les cépages Frontenac gris 40%, St-Pépin 25%, Vidal 25% et Louise Swenson 10%, il présente une belle teinte orangée pale et limpide. Au nez, on y détecte des notes d’agrumes, une pointe florale et d’épices douces. En bouche, ce vin sec offre une acidité plutôt vive et une texture souple. L’amertume y est présente, le tout d’une belle longueur. Je l’ai dégusté avec des huitres agrémentées d’un trait de lime et l’accord fut excellent. Il accompagnera bien un ceviche de pétoncles au pamplemousse.

Prix 29.95$

Le deuxième vin orange que je vous propose est : « The Audacity of Thomas G. Bright – von orange ». Cet homme est le fondateur de l’entreprise Niagara Falls wine company en 1874. Il était un précurseur dans le domaine du vin à cette époque. Cette entreprise s’appelle aujourd’hui Vins Arterra Canada. Ce vin nouvellement arrivé sur les tablettes de notre société d’État lui rend hommage.

The Audacity of Thomas G. Bright - orange (14827519)

Élaboré avec les cépages gewurztraminer et pinot grigio à parts égales, il en résulte un vin d’une belle teinte orangée assez intense. Il offre au nez des notes d’agrumes, de fleurs et une pointe végétale. En bouche, ce vin sec est rafraichissant et présente une petite touche d’astringence un peu surprenante, mais agréable. Sa texture souple et une pointe d’amertume prolongent le plaisir. Ici aussi, je l’ai accompagné avec des huitres et un soupçon de lime et l’accord a été des plus agréable. À bon prix pour découvrir ce que les vins orange ont à offrir.

Prix 16.95$