Art de vivre

La vallée de l’Okanagan

vendredi le 08 octobre 2021
Modifié à 15 h 22 min le 08 octobre 2021
Par Serge Leduc

J’en parlais la semaine dernière, la vallée de l’Okanagan est la plus vaste région viticole de la Colombie-Britannique avec plus de 3 800 hectares et 186 vignobles. Au milieu de cette vallée figure le magnifique lac Okanagan. D’une longueur de 111 km et d’une largeur moyenne de 6,4 km, il représente une superficie de 351 km2. À titre de comparaison, le lac St-Jean, est beaucoup moins long avec ses 43,8 km, mais beaucoup plus large à 24 km. Sa superficie atteint donc 1 003 km2, soit près du triple en superficie. Il faut reconnaître cependant que suivre un lac sur 111 km, c’est impressionnant. 

Mais ce qui est le plus surprenant avec le lac Okanagan, mais qui est non apparent, c’est sa profondeur de 232 mètres au plus creux de ce dernier. Donc cette immense réserve d’eau constitue un outil indispensable pour abreuver les terres qui sont utilisées autant pour la culture de la vigne que celles des fruits tels : pêches, nectarines, cerises ainsi que les légumes.

J’ai visité plusieurs vignobles dans cette vaste région que je décrirai dans plusieurs chroniques. Voici un premier arrêt au vignoble Sumac Ridge. La particularité ici est que trois vignobles sont réunis sous le même toit. Il y a Steller’s Jay qui produit exclusivement des vins mousseux selon la méthode traditionnelle (la même qu’en Champagne). J’ai eu le plaisir de déguster un mousseux à base du cépage gewurztraminer et un mousseux rouge à base de shiraz. Ce fût des plus agréable, mais ces vins ne sont pas disponibles à la SAQ.

Il en est de même pour le vignoble Sumac Ridge qui produit des vins rouges, blancs et rosés à prix abordable. Sur le site de la SAQ deux vins apparaissent, mais sont épuisés depuis longtemps. Ces vins offrent un beau rapport qualité/prix.

Mais heureusement, le 3e vignoble Black Sage a des vins disponibles chez nous. Ce vignoble produit des vins hauts de gamme, mais tout de même abordables. J’ai pu déguster six de ceux-ci dont le merlot, le cabernet franc, le shiraz, tous vieillis plusieurs mois en fût, le tout d’une qualité irréprochable. J’ai aussi dégusté un vin issu d’un assemblage peu orthodoxe de zinfandel, shiraz, merlot et cabernet sauvignon. Le tout est vieilli quatre mois dans des fûts ayant contenu du whisky. Le résultat est des plus agréables. Là aussi, ce vin n’est pas disponible chez nous. 

Je vous propose ici deux vins de ce vignoble disponibles à la SAQ.

Black Sage Cabernet-sauvignon 2018 

Ce vin vient de gagner une double médaille d’or au concours « 2021 all Canadian wine championships » tenu plus tôt cette année. Élaboré à 100% de cabernet sauvignon, il présente au nez des notes de cerise et de framboise, de la vanille et un beau boisé grâce à son passage en barrique français et américain pendant 16 mois. Ce vin sec à l’acidité fraiche présente des tannins serrés mais agréables en bouche. Il s’étire en bouche pour notre grand plaisir. Il saura accompagner une bavette de bœuf et de l’agneau ainsi que du gibier. Potentiel de garde de 5 à 7 ans.

Prix 30.25$, actuellement disponible en ligne seulement


Black Sage Pipe 2010 

Ce vin est le résultat de l’assemblage des cépages merlot, cabernet sauvignon et de cabernet franc à part égale, et qui est muté en cours de fermentation, à la manière des Portos. Ce vin a plus de dix ans, il en résulte une belle couleur grenat de moyenne intensité. Le nez est aromatique et offre des notes de figues, et de fruits noirs auxquels s’ajoute une pointe de vanille et de grillée. En bouche, les 95 grammes / litre de sucre résiduel se combinent bien à l’acidité pour donner une belle fraicheur, sans lourdeur. Les tannins sont présents tout en rondeur. Ce vin mi-corsé offre une belle longueur en bouche. Il sera agréable avec des fromages relevés et du chocolat noir. 

Prix 30.25$
 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous