Hockey
Sports

Les Grenadiers se préparent pour une «vraie» saison

mardi le 29 juin 2021
Modifié à 11 h 34 min le 29 juin 2021
Par Eric Tremblay

etremblay@gravitemedia.com

Michel Parent et Joey Chabot, président et directeur des ventes et du marketing chez les Grenadiers, posent fièrement avec Claude Hamel et Danny Côté, chef du bonheur et co-président de STCH qui a renouvelé son entente pour trois ans avec l'équipe de hockey de Châteauguay. (Photo -gracieuseté)

Après une saison de hockey qui passera à l’histoire par son annulation en raison de la COVID, les Grenadiers ont hâte de renouer avec l’action. 

«On prépare une "vraie" saison, a confié l’entraîneur-chef, Éric Lecompte. Avec du concret. L’an passé aussi on était prêt et on veut continuer dans la même veine. »
L’automne dernier, la santé publique a sans cesse repoussé le début du calendrier de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. À l’instar des autres équipes, les Grenadiers ont toujours eu espoir de pouvoir jouer des matchs. «On a respecté les classes-bulles si bien qu’on a pu faire des entraînements normaux si on peut dire, ajoute l’entraîneur-chef. Jusqu’aux Fêtes, on a priorisé les habiletés et les exercices techniques. Il y a ensuite eu une baisse de régime. Ç’a été plus difficile de motiver les joueurs et je les comprenais. »
Il a maintenu le désir de compétition avec des exercices. Parce que les joueurs de 15 ans étaient sujets à se faire repêcher les 25 et 26 juin. Éric Lecompte a donc voulu outiller du mieux possible ces joueurs avant qu’ils ne fassent le saut à l’étape supérieure.
Des précieux partenaires
Si les Grenadiers se sont ennuyés du hockey, les Châteauguois se sont aussi ennuyés des Grenadiers. «Je suis convaincu que les partisans vont revenir en grand nombre, soutient Benoît Perron, gouverneur et vice-président hockey. Je lève mon chapeau aux entraîneurs du programme qui ont su gérer plus de 200 joueurs pour qu’il n’y ait aucun cas de COVID. Ils ont donné un bon encadrement et tout le monde a embarqué dans le plan. Maintenant, on est prêt et on a hâte de revenir sur la glace pour revoir les partisans. »
L’équipe de la Ligue de développement du hockey M18-AAA du Québec peut aussi s’enorgueillir d’avoir gardé sa place de choix dans la communauté. Les entreprises Thibert et STCH ont renouvelé leur entente tandis qu’Ali Excavation s’ajoute. «Les gens d’affaires investissent dans le côté développement de notre mission, indique M. Perron. Il y a le hockey, mais les études également. On encadre les joueurs du mois d’août au mois de mai suivant. »
Les partenaires permettent aux Grenadiers de maintenir les coûts les plus bas possible pour les parents. Évoluer au midget AAA implique une structure importante d’encadrement. «On a des mécanismes pour aider, ajoute le gouvernement. Les Grenadiers n’ont jamais repoussé des jeunes parce que les parents n’étaient pas capables de payer. »

Dernières nouvelles