Barrage dangereux à Châteauguay : Souhaits du père de la regrettée Valérie Fournel

Barrage dangereux à Châteauguay : Souhaits du père de la regrettée Valérie Fournel
Christian Fournel lors de l’inauguration du parc honorant sa fille Valérie le 17 octobre 1999. (Photo : Gracieuseté)

Père de la regrettée Valérie Fournel, Christian Fournel propose des mesures pour accroître la sécurité au barrage qui présente un piège fatal à Châteauguay.

Il souhaite d’abord qu’une nouvelle plaque honorant la mémoire de six adolescents qui y ont perdu la vie soit installée sur le site. Une première version intégrée au parc Valérie Fournel lors de sa création a disparu en 2005 et n’a pas été remplacée. « Je recommanderais fortement de remettre une plaque commémorative avec le nom et l’année de décès de ces 6 jeunes afin de dissuader les téméraires qui voudraient traverser la digue », fait-il part.

La plaque était fixée sur une pierre dans le parc Valérie Fournel.

Poser sur le site un panneau expliquant le danger que recèle le barrage serait « très, très bon », selon lui. Mais il faudrait aussi une image qui montre le phénomène, estime M. Fournel. « C’est beau de l’écrire mais, parfois, quand on ne le voit pas, on ne le croit pas », dit-il. Il explique que le rapport du coroner sur le décès de Valérie contient une image montrant le barrage de haut. « On voit clairement le siphon quand on est en hauteur. C’est peut-être possible de prendre une photo avec un drone et de la placer dans le parc », suggère Christian Fournel.

Valérie Fournel (Photo gracieuseté)

 

Dans son coeur

Ça a fait 21 ans le 11 juin 2020 que sa fille est décédée. « La tristesse est toujours là le 11 juin. C’est comme un monstre caché », confie Christian Fournel. Mais il est désormais serein.

En 2011, il a déménagé à Candiac. « Pour moi, c’était comme un dernier chapitre. Je fermais le livre de ça après 12 ans », dit-il. « Maintenant quand je parle de Valérie, c’est de la joie, du bonheur, dit Christian Fournel. Elle est dans mon cœur. Elle est avec moi. Elle me suit partout. »

Le barrage dangereux
Le phénomène d’aspiration vu des airs.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Le piège mortel méconnu d'un barrage à Châteauguay inquiète - Le Soleil de Châteauguay
4 mois

[…] À lire aussi : Souhaits du père de la regrettée Valérie Fournel […]

Sylvie Tremblay
Sylvie Tremblay
4 mois

Je suis très d’accords avec vous M Founel , une plaque pour ses jeunes et surtout que la ville de Chateauguay puisses une fois pour toute rendre cette e droit inaccessible pour que des drames comme le vôtre ne se reproduise plus jamais … bonne chance dans vos démarches..

Clara
Clara
4 mois

Une très bonne idée . Les noyades à c’est endroit c’est assez . Je vous soutiens m. Fournel

Manon Carrière
Manon Carrière
4 mois

Moi je voudrais plus que ça … je me souvient très bien ce qui c’est passé et dans ce temps là ma fille avait le même âge et j’ai cru que c’était elle … il faut absolument que le Maire Pierre-Paul Routier agit pour une cause IMPORTANTE qui est de selon moi faire un barrage avant et après pour rajouter du ciment après cette pente de ciment car les jeunes marches sur ce barrage de ciment qui est glissant et tombe et il y a succion et l’adoslecent ne peux s’en sortir … il faut absolument le remplir de ciment selon moi qui fera une double sécurité . Et afficher Interdiction de passer.

Jean lachapelle
Jean lachapelle
4 mois

Pourquoi pas batir un pont. Passerelle pour traverser a place

Stéphane
Stéphane
3 mois

Oui il faut faire quelque choses…. sauf que quelqu’un qui veux vraiment y allez vas trouvé un moyen d’y allez…

Julie Cloutier
Julie Cloutier
3 mois

Monsieur Fournel,
J’appuie votre demande pour protéger les jeunes de cet endroit dangereux. Il faut ajouter des informations pour mieux informer les gens du danger caché de ce barrage.
Vous avez mon appui et mon respect.

trackback
Le risque de noyade mieux indiqué au barrage - Le Soleil de Châteauguay
2 mois

[…] À lire aussi : Souhaits du père de Valérie Fournel […]