Beauharnois trouve un successeur à Mélimax pour son écocentre

Par Michel Thibault
Beauharnois trouve un successeur à Mélimax pour son écocentre
Écocentre à Beauharnois (Photo : Michel Thibault)

La Ville de Beauharnois est parvenue à remplacer la compagnie Mélimax qui ne pouvait plus opérer son écocentre en raison de son inscription, en janvier, au Registre des entreprises non admissibles aux contrats publics.

«On a étiré son contrat au maximum pour avoir le temps de retourner en soumission. Ç’a été assez complexe», a affirmé le maire Bruno Tremblay à l’assemblée publique de juin du conseil municipal de Beauharnois.

À la suite d’un appel d’offres, la compagnie Pro-Jet A & A Division conteneur, de Châteauguay, a obtenu le contrat de location de conteneurs et transport liés à l’écocentre pour un montant de 685 000 $ pour la période de 31 mois allant du 10 juin 2019 au 31 décembre 2021. Le tarif a été établi en fonction de la distance entre le site et le lieu de traitement.

Cet aspect du recyclage et de la revalorisation des matières n’est pas encore réglé. «Le contrat de traitement, on va le donner séparément, pour un mois, le temps de traiter le dossier et de trouver les fonds disponibles pour pouvoir payer tout ça» a précisé Manon Fortier, greffière de la municipalité.

Ce contrat temporaire de traitement a été accordé à Écoénergie Tria, à La Prairie, pour un montant de 20 750 $.

Pas de changement

Le nouveau contrat n’entraîne pas de changement pour les citoyens de Beauharnois et des autres villes avec lesquelles elle a conclu une entente de service, soit Léry, de Saint-Urbain-Premier et de St-Étienne-de-Beauharnois. «Les citoyens peuvent continuer de déposer leur matériaux secs à l’écocentre gratuitement, jusqu’à concurrence de 12 m3 annuellement», confirme Stéphanie Leduc Joseph, porte-parole de la Ville.

Quelques données

13 000 visiteurs en 2018

Estimation de 2370 tonnes de matières recueillies annuellement

Coût annuel de 1,4 M $ avec Mélimax pour la location de conteneurs, le transport et le traitement

(Source : Ville de Beauharnois)

À lire aussi : Gestion de son écocentre : Châteauguay demande conseil

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de