Billet d’humeur : La ruée vers l’été

Par Hélène Gingras
Billet d’humeur : La ruée vers l’été
Ensemble de patio (Photo : Depositphotos)

Saviez-vous qu’il est presque déjà trop tard pour vous acheter un ensemble de patio?

J’avais pourtant lu la chronique économique de notre collaborateur René Vézina, la semaine passée. À propos du fait que les consommateurs canadiens se sont rués sur tous les articles possibles pour embellir leur cour en 2020. De la piscine au chauffe-terrasse. En passant par le BBQ. Et que la tendance se répète cette année.

Si ce n’était que trois personnes – plutôt qu’une – ne m’avaient averti la semaine passée de me dépêcher si je ne veux pas me retrouver gros Jean comme devant, je ne l’aurais pas cru. Voyons, on est à la mi-mars! Pâques n’est même pas passé. Je n’ai même pas encore rangé mes pelles. Qu’on se calme un peu. Peut-on vivre le moment présent?

Je vous avoue que ça m’épuise. Voire que ça m’enrage. Toute cette avidité. Cette ruée répétée vers l’été. Moi qui fuis les tout-inclus à la semaine de relâche. Les restaurants à volonté. Les foules du boxing day.

Je ne suis pas dépensière outre mesure. Et je ne demande pas la mer à boire. Je me suis acheté un seul mobilier de patio à vie. Il y a 20 ans. Aujourd’hui pratiquement rendu en fin de vie utile. C’est ainsi que j’ai envisagé de le remplacer. Sans savoir que j’allais débuter une véritable chasse au trésor.

Parce que les stocks sont rares. Pour ne pas dire inexistants. En raison d’un manque d’approvisionnement dû à la pandémie? J’ai d’abord magasiné en ligne. Pour trouver LE set de patio que je voulais. Un véritable coup de cœur. Tout allait bien. Jusqu’à ce que je me mette à chercher quels commerces de la bannière l’avaient. Pour me rendre compte qu’aucun n’en disposait. Niet. Nada. Introuvable nulle part. Autant dans la région de Montréal qu’en Gaspésie. Puis, impossible de connaitre la date d’approvisionnement, m’a répondu le service à la clientèle de Lowe’s Canada.

«Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées.»

-Andy Warhol

Une amie à qui j’ai raconté cette anecdote m’a confié qu’elle avait aussi eu un coup de cœur pour le même ensemble de patio en 2020. Et qu’elle n’a jamais pu le trouver.

Si ce n’était pas que trois personnes plutôt qu’une m’ayant dit que je devais me dépêcher à magasiner mon prochain ensemble de patio, cette chronique porterait sur un autre sujet. Et mon humeur s’en porterait mieux!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires