BoFest : un festival à saveur country à Beauharnois

BoFest : un festival à saveur country à Beauharnois

Les membres du groupe Lendemain de veille, Benoit Joncas Leblanc, Mark Valois et Marc-André Rioux, célèbreront le 10e anniversaire de la formation au BoFest. Paul Théorêt et Jérémy Gendron sont absents sur la photo.

Crédit photo : Le Soleil de Châteauguay Andrew Clark

(Texte de Marie-Josée Bétournay) Le premier festival BoFest, longtemps connu sous le nom de Fête des citoyens de Beauharnois, en sera un tout en musique du vendredi 17 août au samedi 25 août. Le mets principal aura une saveur country.

«Cette année, on y va avec des festivals de musique», mentionne Loïc Lessard-Paquette, employé municipal affecté au comité organisateur.

Le festival, animé par l’humoriste Étienne Dano, s’ouvrira le soir du vendredi 17 août au parc Sauvé à Beauharnois avec des ateliers de musique tam-tam et la prestation de la formation Endless Band. L’accès est gratuit.

Les activités se poursuivront du jeudi 23 août au samedi 25 août sur les terrains de l’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois, dans la ville du même nom. Le jeudi sera consacré au DJ électronique avec le passage de Carl Moran et Daniel Desnoyers. Le lendemain, les amateurs de musique country seront enchantés. M. Lessard-Paquette mentionne la venue de la caravane country à Beauharnois laquelle comptera Laurence Jalbert, Paul Daraîche, Maxime Landry, Annie Blanchard et Tommy Charles. Les Ticky Jones réaliseront aussi une prestation.

Le samedi fera place à une journée familiale en après-midi suivie d’une soirée pop avec les membres du groupe régional Lendemain de veille. La formation, qui interprète les pièces de bon nombre de chanteurs depuis ses débuts en 2008, célèbrera son 10e anniversaire de belle façon. «(Les membres de) Lendemain de veille recevront dans leur shack cinq artistes pour chanter avec eux. On adore ce concept», indique M. Lessard-Paquette. Groupe local, la formation Lendemain de veille compte plusieurs événements d’envergure à son actif dont une prestation au mariage du couple Pierre-Karl Péladeau-Julie Synder.

Un passeport donnant accès au site toute la durée du festival sera disponible au début juin, au coût de 30 $ par personne, poursuit Loïc Lessard-Paquette. Les retardataires pourront se procurer des billets à l’entrée du site du festival, à un prix fixe de 20 $ par jour. Il en coûtera 5 $ pour participer aux trois jours de festivités pour les enfants de 12 ans et moins. L’entrée sera gratuite pour les enfants de 2 ans et moins.

De Fête des citoyens de Beauharnois à BoFest… l’événement a changé de désignation sociale en raison de son achalandage élargi. «Le festival a une portée plus que locale, mais régionale et même provinciale. Lors de la promotion de l’événement à l’extérieur de la région, on avait beaucoup de questions. Les gens se demandaient si c’était juste pour les gens de Beauharnois», explique M. Lessard-Paquette.

Poster un Commentaire

avatar