Canards illimités : 30 000 $ amassés et 40 ans de bénévolat soulignés

Par Michel Thibault
Canards illimités : 30 000 $ amassés et 40 ans de bénévolat soulignés
Robert Howson (Photo : Gracieuseté)

La soirée bénéfice annuelle de Canards Illimités Châteauguay-Suroît a permis d’amasser 30 000 $ et de saluer les 40 ans de bénévolat de l’un de ses membres, Robert Howson.

L’activité a réuni 200 personnes aux Salles du Boisé à Mercier le samedi 27 avril. «On a fait salle comble. Ç’a été une superbe soirée», fait part Sacha Haineault, membre du comité organisateur de la journée avec André Gendron, Pier-Hugues Seers, Jonathan Campeau, François Gingras, Anick Lafrance et M. Howson.

Pour l’aile Châteauguay-Suroît de Canards illimités, la moisson est de 90 000 $ puisque l’organisation des États-Unis triple le montant recueilli. Les fonds permettent à Canards Illimités de poursuivre sa mission de conservation des milieux humides et de la faune qu’ils abritent. Dans la région, le Refuge faunique Marguerite-D’Youville et le territoire du ruisseau Saint-Jean, à Châteauguay, font partie des secteurs protégés ainsi que les bassins d’Hydro-Québec à Beauharnois.

Champion de bénévolat

Avec 40 ans de dévouement, Robert Howson est le plus ancien bénévole de Canards Illimités au Québec. Le résident de Saint-Anicet a été couronné bénévole de l’année dans la province en avril. Au fil des ans, il a pris part à 150 événements-bénéfice et contribué à amasser 615 000 $ pour l’organisation. «Véritable pilier de la conservation, il a travaillé auprès des jeunes pour les initier au plein air grâce aux programmes de formation de CI, en plus d’être responsable de l’installation de plus de 60 nichoirs dans les alentours de sa maison. Fervent de la chasse, il est bien connu pour ses sculptures sur bois et a été couronné champion au tir au pigeon d’argile; il croit à l’importance de redonner à l’environnement ce qu’il nous donne. C’est pour toutes ces raisons qu’il a été nommé Bénévole de l’année de CI au Québec», détaillé Canards Illimités dans un communiqué.

Le lauréat a réagi avec ces mots : « Faire du bénévolat, c’est facile pour moi, parce que ceux avec qui je travaille sont exceptionnels et que nous savons nous encourager. Nous avons vraiment l’impression d’être appuyés par Canards Illimités et par les autres membres. C’est la raison pour laquelle je continue de faire du bénévolat, année après année. »

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de