Candidat du PLQ dans Beauharnois : Félix Rhéaume est investi

Candidat du PLQ dans Beauharnois : Félix Rhéaume est investi

Entouré des députés de Soulanges, Lucie Charlebois et de Huntingdon, Stéphane Billette, ses voisins de comté, le candidat Félix Rhéaume entend mener une belle campagne appuyée par sa famille et ses collègues libéraux.

Crédit photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

(Texte de Yanick Michaud) C’est un jeune candidat, mais très expérimenté en politique, que les libéraux ont investi pour défendre leurs couleurs dans Beauharnois en vue des élections générales du 1eroctobre.

Félix Rhéaume, 33 ans, originaire de Sainte-Martine entend bien livrer une grosse bataille dans la circonscription pour poursuivre sur l’élan économique que le PLQ s’est donné au cours des quatre dernières années. « J’ai de l’ambition pour notre comté et pour le Québec. Et pour avoir de l’ambition, ça prend une économie forte et au Parti libéral du Québec, c’est notre marque de commerce, nous sommes le parti de l’économie », explique le candidat, investi mardi soir à Salaberry-de-Valleyfield en présence de nombreux partisans, de membres de sa famille, mais aussi de plusieurs ministres.

Parmi ceux-ci, Geoffrey Kelley, plus récent employeur de Félix Rhéaume. « Je suis ici pour appuyer Félix parce que je le connais bien, mais aussi parce que la politique est un sport d’équipe. Nous travaillons ensemble parce que nous sommes une équipe solide et que nous avons besoin de relève au sein de celle-ci », dit le député de Jacques-Cartier et ministre responsable des Affaires autochtones. Depuis les deux dernières années, Félix Rhéaume, avocat de formation était le chef de cabinet du politicien qui a décidé ce printemps de ne pas demander un nouveau mandat.

Longue feuille de route

Félix Rhéaume est féru de politique. Il a travaillé dans le cabinet du premier ministre Couillard, où il était conseiller. « Nous avons la chance d’avoir un grand chef. Un chef qui nous mènera à la victoire », scande le jeune père de famille qui entend bien s’impliquer dans la région s’il est élu. « Je suis un employé politique depuis plusieurs années, parce que j’ai des convictions. Maintenant, je franchis une nouvelle étape, je vais plus loin en devenant candidat et, je l’espère, député », avoue celui qui travaille dans le milieu depuis 2011 et qui désire voir les jeunes prendre leur place en politique.

En ce sens, la députée de Soulanges, Lucie Charlebois, est venue appuyer son jeune voisin. « Nous comptons sur des jeunes, mais ça prend des gens qui possèdent de l’expérience pour les appuyer. Ici, je sens que Beauharnois va devenir libéral, parce que nous allons l’appuyer », lance la ministre qui a vanté les mérites de son parti pour la santé économique du Québec, dont le plein emploi.

Quant à Stéphane Billette, député de Huntingdon, il a suggéré au jeune candidat de profiter de chaque moment. « Je me souviens encore de mon investiture et de ma première campagne. Tu t’en souviendras toute ta vie. Ce sont des moments importants que tu dois savourer », dit le ministre. Il a ajouté que connaissant les gens de Beauharnois, ils feraient un bon match avec Rhéaume. « On a besoin de gens comme toi qui ont des idées. »

Présence et éducation

Jeune père de famille et soucieux d’un bel avenir pour le Québec, Félix Rhéaume a pris un premier engagement auprès de ses citoyens. « Je promets de toujours être présent et disponible pour les gens du comté. Je me présente en songeant à l’avenir des enfants et de voir ce que je peux faire pour assurer un Québec meilleur. Je m’investirai en éducation, parce que le savoir, c’est ce qui démarque le Québec et j’aimerais que dans quelques années la Québec soit une référence en éducation », a conclu le politicien.

 

Poster un Commentaire

avatar