Centrale de Beauharnois : une mission digne des 12 travaux d’Hercule accomplie

Par Michel Thibault
Centrale de Beauharnois : une mission digne des 12 travaux d’Hercule accomplie
(Photo : Gracieuseté Hydro-Québec)

Une mission digne des 12 travaux d’Hercule a été accomplie à la Centrale de Beauharnois en juillet.

Trois rotors pesant plus de 200 tonnes ont été déplacés dans la semaine du 22 juillet dont deux le même jour. Ce, dans le cadre de la réhabilitation de la Centrale qui se poursuit jusqu’en 2021. Porte-parole d’Hydro-Québec, Francis Labbé a répondu aux questions du Soleil de Châteauguay sur cette opération de grande envergure qui a mobilisé mécaniciens, électriciens et opérateurs de pont-roulant.

Q Qui a conçu et fabriqué les ponts roulants utilisés ?

R La salle des alternateurs de la centrale est équipée de trois ponts roulants d’une capacité de 200 tonnes impériales chacun, pour assurer la manutention de charges variées, à des fins de maintenance et de travaux majeurs. Les ponts roulants 1 et 2, fabriqués par Dominion Bridge Company Ltd, sont en service depuis 1931 et ont été réhabilités en 1986.  Le pont roulant 3, fabriqué par Provincial Engineering Ltd, est en service depuis 1950 et a fait l’objet de travaux majeurs en 1996. Les ponts roulants 1 et 2 sont très sollicités. Ils peuvent être opérés en tandem.

Q   Sur quelle distance les rotors ont-ils été déplacés ?

R  La centrale de Beauharnois mesure 1 km en longueur. La charge a été déplacée sur une distance approximative de 700 mètres.

Q   Quels étaient les principaux défis ?

R  Le principal défi demeure la coordination des travaux. Les opérations ont été faites à l’aide de deux ponts roulants. Pour y arriver, la planification de la séquence des opérations était primordiale. La question de la santé et sécurité également demeure un défi constant et nécessite une vigilance permanente puisque la charge à déplacer était colossale.

Q   Quel était le but ?

R  Dans le cadre de la réfection du groupe turbine-alternateur numéro 2, le but était de retirer le rotor du groupe pour l’emmener à une aire de réparation.

Fournisseurs locaux de la réhabilitation de la Centrale  

La Centrale de Beauharnois est engagée dans un processus de réhabilitation jusqu’en 2021. Voici les retombées pour les commerces de la région, selon Hydro-Québec :

Matériaux Miron, de Valleyfield, à chaque semaine

Centre Jardin Brisson (exterminateur), de Valleyfield, à l’occasion

Quincaillerie A. Pouliot, de Beauharnois, très occasionnel

Acier Ouellette, de Valleyfield, plusieurs fois par semaine

Rona Matériaux Pont-Masson, de Valleyfield, à chaque semaine

Wolseley, de Valleyfield, à chaque semaine

Wajax, de Valleyfield, à l’occasion

Instrument Forem, à Delson, à l’occasion

Attaches Châteauguay, à Sainte-Catherine, très occasionnel

Rotor déplacé à l’aide d’un pont roulant. (Photo Hydro-Québec)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de