C’est parti pour un périple de 2600 km pour la prévention du suicide

C’est parti pour un périple de 2600 km pour la prévention du suicide

Les six cyclistes prévoient atteindre Saint-Jean, Terre-Neuve, le 28 juillet, a indiqué Rolland Guillon.

Crédit photo : Pierre Langevin

(Texte de Mario Pitre) Ils étaient finalement six cyclistes à prendre le départ mardi, pour un périple de 2600 km qui les conduira à Saint-Jean, Terre-Neuve, afin de recueillir des dons pour la prévention du suicide.
Julie Lapointe, Rolland Guillon, Guy Derepentigny, Sylvain St-Cyr, Jean-Pierre Dugas et Guy Lavallée souhaitent atteindre leur objectif de 50 000 $ en cours de route, pour la ressource en santé mentale Le Tournant.
Rencontré quelques minutes avant le grand départ, Rolland Guillon se disait fébrile à l’idée d’enfourcher sa bécane pour ce long périple. «J’ai hâte de partir, ça fait des mois, voire des années que je veux me rendre à Terre-Neuve à vélo», confiait-il, lui qui a déjà roulé à vélo de Vancouver à Huntingdon il y a quelques années.
Une trentaine de cyclistes membres du club Les 3 Sommets ont accompagné les six excursionnistes pour le départ donné rue Tully, tout près de la boutique Vélo Station.

Plusieurs supporteurs sont venus encourager les cyclistes au départ de leur périple de 2600 km. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

Sur place, la députée-ministre Lucie Charlebois tenait à être présente, à titre de présidente d’honneur de l’événement. J’ai gagné à vous connaître, vous m’avez inspirée au point où j’ai moi-même repris mon vélo», a-t-elle déclaré. Mme Charlebois a du même coup lancé un appel à tous, afin de contribuer à la cause de la prévention du suicide. «On ne sait jamais quand nous, ou un membre de notre famille aurons besoin de ces services», a-t-elle rappelé.

Le président du club cycliste Les 3 Sommets, Pierre Chamberland, a souhaité bonne route à Guy Derepentigny. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

Pour sa part, June Dubé, membre du conseil d’administration du Tournant, a rappelé que le projet «Prévenir le suicide… 1 km à la fois» visait également à mieux faire connaître l’organisme dans les trois MRC qu’il dessert. «Les 800 à 1000 appels qu’on fait annuellement en prévention contribuent du même coup à désengorger le réseau de la santé», a-t-elle fait part.

La députée-ministre Lucie Charlebois a remercié les participants pour leur implication. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

2600 km de route
Le cortège cycliste a pris le départ vers 13h mardi en direction de Châteauguay, sous une légère pluie, pour y faire un arrêt à l’organisme La Maison sous les arbres, qui traite aussi de prévention du suicide dans ce secteur. Les athlètes poursuivaient ensuite leur route jusqu’à Beloeil.
Sur leur itinéraire, le peloton compte faire des arrêts dans d’autres ressources en santé mentale, notamment à La Bouffée d’air de Rivière-du-Loup et au Centre de crise du Bas-Saint-Laurent, à Rimouski. Ils prévoient arriver à destination le 28 juillet, non sans avoir effectué 7 heures de traversier pour atteindre l’île de Terre-Neuve.
Ce périple cycliste demandera également une solide logistique sur une base quotidienne, à laquelle contribueront Gilles et Marielle Dompierre à bord de leur VR. «On nous a demandé des repas avec beaucoup de protéines», a fait savoir Mme Dompierre.
Pour commanditer le périple, faire un don, il faut contacter le Tournant au 414, Salaberry Ouest, par téléphone au 450 371-2820 ou par courriel à letournant@letournant.qc.ca.

June Dubé, membre du conseil d’administration du Tournant. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

Commenter cet article

avatar