Chronique vin: Le Masi

Serge Leduc- Sommelier- Collaboration spéciale
Chronique vin: Le Masi
Serge Leduc en compagnie d'Elisa Venturini (Photo : Graciseuseté Serge Leduc)

Lors de mon récent voyage en Italie, j’ai eu l’occasion de visiter un vignoble bien connu au Québec soit le Masi.

Cette maison, créée en 1772, est encore aujourd’hui propriété de la même famille et dirigée par M. Sandro Boscaini 6e génération. De plus, ses enfants Raffaele et Alessandra représentant la 7e génération travaillent aussi dans l’entreprise. J’ai eu le plaisir de rencontrer Elisa Venturini qui nous a guidés dans le chai en nous donnant une foule d’informations et nous avons dégusté plusieurs vins de la maison.

La maison Masi est reconnue pour ses Amarone della Valpolicella. Ce qui rend ce vin unique, c’est sa méthode d’élaboration. En effet, suite à la vendange, on fait sécher les raisins pendant 3 mois sur des claies .

Les raisins passent trois mois sur des claies. (Gracieuseté Serge Leduc)

Cette technique, appelée « appassimento » permet d’évaporé une partie de l’eau contenue dans le raisin. Il en résulte une plus grande quantité de sucre d’où un taux d’alcool plus élevé. Suivant la fermentation alcoolique, le vin est vieilli pendant 28 à 30 en foudre (capacité de 4000 litres et plus) et en barrique de chêne. Suite à l’embouteillage, une période de repos d’au moins 4 mois en cave. C’est ce qui explique un prix plus élevé.

Voici la description de deux vins de ce domaine.

Masi, Masianco

Élaboré à base de pinot grigio (85%) et de verduzzo (15%), ce vin offre au nez des notes de pêche et une pointe florale. En bouche, l’acidité fraîche en fera un excellent apéro pour les belles journées chaudes de l’été.

Il saura aussi accompagner un poisson grillé ou une brochette de poulet .

Prix 15.80$, code : 10439404

Masi Costasera, amarone Classico

Les trois cépages principaux de la région de la Valpolicella sont utilisés dans les proportions suivantes : Corniva 70%, Rondinella 25% et Molinara 5%. La fermentation débute après la période de séchage des raisins. Il en résulte une complexité d’odeurs telle : boisé, grillé, pointe de vanille, fruits noirs confiturés et des épices.

En bouche, les tannins sont bien présents, mais plutôt ronds qui, combinés à l’acidité donne un vin bien équilibré. Il sera un bon compagnon d’un carré d’agneau ou un steak grillé. On pourra le conserver de 10 à 15 ans, voir plus.

Prix 41.85$, code : 317057

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] Chronique vin: Le Masi – Le Soleil de Châteauguay […]