Collecte des matières organiques dans moins de deux semaines

Par Valérie Gagnon
Collecte des matières organiques dans moins de deux semaines
Bruno Tremblay, maire de Beauharnois, Benoît Lavigueur, membre du comité environnement de la MRC, Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine et préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, maire de Saint-Étienne-de-Beauharnois et Patrice Lemieux, directeur de la gestion des matières résiduelles de la MRC de Beauharnois-Salaberry. (Photo : Valérie Gagnon)

La collecte des matières organiques contenues dans le bac brun débutera officiellement le 30 septembre dans toutes les municipalités de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Le grand format de bac brun a été choisi afin de permettre aux citoyens d’y mettre les feuilles mortes, les résidus de jardin et alimentaires, etc., mais ce n’est pas la seule raison. « Nous avons choisi le grand bac parce que le Suroît est une région particulièrement venteuse et ce format permet d’éviter que les contenants soient renversés en temps venteux. Dans une autre région, certaines municipalités ont rencontré des difficultés avec le vent », fait part Maude Laberge, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry et mairesse de Sainte-Martine. Les utilisateurs devront mettre que des sacs de papier dans le bac pour la cuisine et celui d’extérieur. Les surplus seront acceptés dans des sacs de papier et d’autres contenants identifiés avec un « V ». Le bac brun doit être mis au chemin avant 7 h, le jour de la collecte.

Les entreprises y participent aussi

Les élus de la MRC ont cru bon d’intégrer dès le départ les industries, commerces et institutions du secteur à la collecte des matières organiques. Un projet pilote a été mis en branle depuis six mois auprès de sept entreprises de la restauration située à Salaberry-de-Valleyfield. Les résultats ont été concluants. Pas moins de 18 tonnes de matières organiques ont été récoltées et valorisées du 18 mars au 29 août.

D’autres séances d’informations

Les citoyens qui ont plus de questions pourront assister à la séance du 10 octobre qui se tiendra à la salle Marie-Rose du Centre communautaire de Beauharnois, à 14 h et 19 h. À Salaberry-de-Valleyfield, c’est le 23 octobre, à 14 h et 19 h, à l’Édifice Jean-H. Besner. Des capsules vidéo sur différents thèmes entourant la gestion des matières organiques sur le territoire sont disponibles sur le site jlefais.com.

Bon pour l’économie et l’environnement

La gestion d’une tonne de déchets coûte 80 $ aux contribuables comparativement à 58 $ pour les matières organiques, indique Patrice Lemieux, directeur de la gestion des matières résiduelles de la MRC de Beauharnois-Salaberry. Selon ses projections, annuellement, près de 7000 tonnes de matières organiques générées par les habitants de la MRC seront détournées des sites d’enfouissement.

À lire aussi:

Pas sorcier d’utiliser le bac brun selon des utilisateurs

Six questions sur la collecte de matières organiques

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] Collecte des matières organiques dans moins de deux semaines […]