Commotion cérébrale pour Corey Crawford, des rumeurs sur son avenir

Par Simon Deschamps
Commotion cérébrale pour Corey Crawford, des rumeurs sur son avenir
Corey Crawford entouré de parents et amis qui sont allés le rejoindre sur la glace après la conquête de la Coupe Stanley des Blackhawks à domicile en 2015. (Photo : Archives)

Gardien de but des Blackhawks de Chicago, le Châteauguois Corey Crawford souffre d’une deuxième commotion cérébrale en moins d’un an. Des spéculations quant à une fin de carrière prématurée couraient, ce qu’a démenti l’organisation de la ville des vents.

Le 16 décembre, lors d’une partie contre les Sharks de San Jose, la tête de Crawford a percuté le poteau après une collision avec son coéquipier Dylan Strome poussé par un adversaire.

Depuis, Chicago a placé le gardien sur la liste des blessés. Le numéro 50 a joué jusqu’à présent 23 matchs en 2018-2019. L’an dernier, il a pris part à 28 rencontres. Sa saison avait pris fin prématurément en raison d’une commotion cérébrale, qui lui a fait manquer les cinq premiers matchs de la présente saison.

À la suite du plus récent événement, des journalistes qui couvrent les activités des Blackhawks ont suggéré que « la santé de Crawford devrait être la priorité principale ».

Journaliste pour la publication web Athletic, Mark Lazerus a écrit sur Twitter qu’il n’y a pas moyen de savoir « si et quand Corey Crawford jouera à nouveau étant donné la sévérité de la commotion ». Son collègue Scott Powers a renchéri en commençant sa chronique en disant « Crawford ne devrait plus jouer au hockey si c’est ce qu’il y a de mieux pour lui ».

Sous la plume de Jimmy Greenfield du Chicago Tribune on a pu lire « que signifie cette commotion sur la vie de Crawford et pour le reste de sa carrière ».

Chicago dit qu’il pourra rejouer.

Corey Crawford a été aperçu dans les couloirs de l’aréna lors de l’entraînement des Blackhawks le 23 décembre. L’entraîneur Jeremy Colliton a affirmé que c’était positif de le voir à l’aréna.

Le Chicago Sun Times rapporte dans un article paru le 28 décembre que l’entraîneur Colliton s’attend à revoir son protégé dans l’action une fois que l’équipe médicale lui aura donné le feu vert.

À ce jour, l’athlète de 33 ans a disputé 432 parties en carrière récoltant 236 victoires. Il a aidé les Blackhawks à remporter les deux dernières coupes Stanley de l’équipe en 2013 et 2015.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de