Comment déjouer les rançongiciels comme celui qui affecte la Ville de Châteauguay

Comment déjouer les rançongiciels comme celui qui affecte la Ville de Châteauguay
(Photo : Pixabay)

Les attaques par rançongiciel ont augmenté de 97 % depuis deux ans, selon l’Université de Sherbrooke (UdeS), qui fait le point sur ce type de piratage informatique sur son site internet.

Un rançongiciel est un logiciel malveillant qui s’installe sur un appareil sans le consentement de l’utilisateur et en crypte les données, les rendant inaccessibles.

Les pirates utilisent deux méthodes pour faire des victimes. «D’abord, les courriels d’hameçonnage contenant une pièce jointe malveillante ou un lien menant à un site web malicieux. Quand l’utilisateur interagit avec l’un ou l’autre de ces éléments, le rançongiciel se déploie», explique l’UdeS.

Autre truc : «Les sites web malicieux avec des fenêtres publicitaires intempestives sont aussi utilisés. Une fois qu’un clic sur un lien malicieux est fait, le rançongiciel s’installe sur l’appareil.»

Pour éviter de se faire prendre, il faut s’assurer que les liens dans les courriels et sur les sites internet sont sécuritaires avant de cliquer dessus, ainsi que les pièces jointes.

Comment se protéger

Il est conseillé de mettre à jour régulièrement les logiciels des appareils, de sauvegarder régulièrement les données sur un disque dur externe non connecté à l’appareil ou dans un nuage et de munir les appareils d’un antivirus.

Victime ?

Il est déconseillé de payer la rançon en cas de piratage qui encrypte les données, souligne l’UdeS. L’Université suggère de tenter de déchiffrer les données grâce à un outil prévu à cet effet ou de recourir aux services d’experts en informatique.

 

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] À lire aussi : Comment déjouer les rançongiciels […]