Le courage de Megan, 2 ans, en rémission d’une tumeur au cerveau

Le courage de Megan, 2 ans, en rémission d’une tumeur au cerveau

La petite Megan, entourée de ses parents, Stéphanie Sauvé et Jean-François Boileau.

Crédit photo : Pierre Langevin

(Texte de Mario Pitre) La famille et les amis de la petite Megan Boileau avaient de quoi célébrer le samedi 30 juin. La fillette de 2 ans et demi est en rémission d’une tumeur cérébrale qui a déjà accaparé la moitié de sa courte existence.
Cette petite fête avait été organisée par deux amies de la famille, Karine Giguère et Maryse Fraser, afin de souligner cette victoire contre la maladie, mais aussi pour recueillir des sous pour Leucan, qui a joué un rôle important pour les parents de la fillette, Stéphanie Sauvé et Jean-François Boileau, tout au long de cette épreuve.
«Leucan a été présent pour les soutenir, que ce soit avec l’aide psychologique, en défrayant certaines dépenses ou en offrant différents services», raconte Karine Giguère. Une page a d’ailleurs été créée sur le site GoFundMe (Levée de fonds pour l’Eucan) pour permettre aux donateurs de contribuer à cette cause. Plus de 700 $ ont été amassés en date du 3 juillet.
La petite Megan a d’ailleurs eu la surprise d’avoir la visite de la Reine des neiges, grâce à la contribution du P’tit clown aux ballons. D’autres commanditaires ont aussi soutenu généreusement l’événement.

La Reine des neiges a pris part à la petite fête, en compagnie de Karine Giguère, Maryse Fraser, Mégane et sa mère, Stéphanie Sauvé. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

Une tumeur à 10 mois
La petite Megan n’avait que 10 mois lorsqu’on lui a diagnostiqué une tumeur au cerveau. Elle a dû subi plusieurs interventions, dont une qui a failli lui coûter la vie, en raison d’un arrêt cardiaque. Mais la fillette s’est néanmoins rétablie rapidement. Dès le lendemain, « jamais personne du personnel des soins intensifs n’avait vu un bébé se remettre sur pied aussi rapidement », mentionne sa mère, Stéphanie Sauvé.
C’est sans compter les 72 traitements, la vingtaine de scans et les nombreuses injections auxquels la petite Megan a été soumises au cours de la dernière année. Il va sans dire que pour ses parents, la petite Megan est une vraie combattante, « une vraie de vraie Wonderwoman ».
« Tu es la source de notre force à papa et à moi, tu es notre raison de vivre et la personne que nous aimons le plus sur cette terre, c’est toi », a fait savoir Stéphanie Sauvé.

Plusieurs parents et amis ont souligné la rémission de la Megan, à l’âge de 2 ans et demi. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Nicole Recent comment authors
Nicole
Invité
Nicole

Quelle courage de tout coeur avec la famille 😚